AccueilMétiersDevenir Technicien qualité : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Technicien qualité : missions, salaire et formation

Technicien vérifiant la qualité

Le métier de technicien qualité vous intéresse ? Vous êtes particulièrement rigoureux ? Et vous avez un bon esprit d’analyse ? Vous avez aussi des compétences en rédaction ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Missions

Le technicien Qualité est chargé de garantir la fiabilité et la conformité des produits lors de leur production.

Il est présent à chacune des étapes de la production. Pour cela, il effectue différentes mesures et s’assure du respect de l’hygiène et de la sécurité des produits et des employés.

Par ailleurs, il veille à ce que les normes législatives correspondant au cahier des charges soient toujours respectées.

Durant sa mission, il réalise de nombreuses tâches : Il effectue des prélèvements et mesures, il propose et met en place les procédures de contrôle qualité en collaboration avec le responsable qualité.

Le technicien qualité rédige également les certificats de conformité et non-conformité à l’issue de ses vérifications. Et il adresse régulièrement des rapports à sa direction.

Enfin, celui-ci est parfois amené à former les employés aux bonnes procédures et les aide à adopter les bons gestes. Il établit des documents de communication interne et anime des réunions d’information et des formations auprès des équipes.

Sous la responsabilité directe du responsable qualité, il participe également à la préparation des audits internes et externes.

Le technicien qualité exerce dans de nombreux secteurs, notamment industriels, mais aussi dans la santé, l’agroalimentaire, le secteur du transport ou encore de l’énergie.

Ses missions sont principalement :

Audit et contrôle qualité

Le technicien qualité est en charge du contrôle des opérations de production. Il s’assure du respect des consignes et des procédures afin d’obtenir des produits conformes aux cahiers des charges et à la réglementation. Pour cela, il maîtrise parfaitement les produits et les matériaux utilisés ainsi que les législations en terme d’hygiène, sécurité et environnement.

Régulièrement, il organise des audits internes pour veiller au respect des recommandations, mais aussi pour préparer l’entreprise aux audits externes réalisés par des organismes extérieurs.

Rédaction de documents

C’est le technicien qualité qui rédige les documents et certificats de contrôle ou de conformité. Ces documents lui permettent d’assurer un suivi du contrôle qualité et ainsi de proposer des solutions pour améliorer la qualité des produits et des processus de fabrication.

À l’issue des audits, il rédige aussi des reportings destinés à sa direction.

Accompagnement des équipes

Enfin, le technicien qualité est chargé de former les employés. Il suit et contrôle l’application des procédures tout au long des chaînes de production. Ensuite, il rédige des documents de communication interne afin d’informer les équipes des bonnes procédures et bons gestes. Ces documents peuvent leur être présentés durant des réunions animées par le lui-même.

Qualités et compétences

Le technicien qualité est un professionnel qui a des compétences polyvalentes. Mais son métier requiert aussi des qualités et compétences humaines.

En voici quelques-unes :

  • Rigueur et méthode : Il contrôle et applique des réglementations obligatoires. Cela implique une grande responsabilité, le technicien fait donc preuve d’une sérieuse rigueur dans ses missions.
  • Esprit d’analyse : Cette profession exige un bon esprit d’analyse. Le technicien qualité doit en plus rédiger et synthétiser les données dans des documents.
  • Autonomie : Le technicien qualité travaille et organise ses tâches seul. Le responsable qualité lui donne des directives et lui fournit les réglementations, mais le professionnel agit ensuite en toute autonomie.
  • Bon relationnel : Enfin, il échange en interne avec les employés et les différents responsables et directeurs. En externe, lors des audits, le technicien qualité est aussi en lien avec les représentants des organismes de contrôle.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il est nécessaire de détenir un diplôme pour exercer cette profession. Le niveau minimum requis est un niveau Bac + 2.

Formation

Si vous voulez devenir technicien qualité, voici des formations reconnues pour y arriver.

Niveau BAC + 2 :

BTS Techniques Physiques pour l’Industrie et le Laboratoire

Le BTS Techniques Physiques pour l’Industrie et le Laboratoire est accessible après un Bac scientifique ou STL ou STI2D. La formation dure deux ans et est particulièrement orientée sur les mesures physiques.

Les enseignements dispensés sont assez généralistes, mais avec une grande partie accordée aux physiques et aux méthodes de mesures.

À l’issue de la formation, le titulaire du BTS peut poursuivre ses études ou directement chercher un emploi en tant que technicien qualité ou technicien de laboratoire.

BTS Bioanalyses et contrôle

Le BTS BC – Bioanalyses et contrôle est lui accessible après un Bac Général ou un Bac technologique STL. Il peut aussi être suivi après un bac professionnel en contrôle qualité.

La durée de la formation est de deux ans. Le BTS forme à l’élaboration, la mise en œuvre et le contrôle d’une unité de production industrielle. À travers des enseignements scientifiques, le titulaire développe les compétences nécessaires à l’exercice en laboratoire ou en contrôle qualité plus spécifiquement.

De la même manière, il a le choix entre directement entrer dans la vie active ou poursuivre sa formation, notamment via une licence professionnelle.

Niveau Bac + 3 :

Licence professionnelle Animateur Qualité, Sécurité, Environnement (QSE)

La licence professionnelle Animateur QSE permet à des titulaires d’un Bac + 2 de développer des compétences plus poussées en management et gestion de la qualité.

Le but de cette formation d’une année est de former les étudiants à gérer un service QSE dans une entreprise.

À l’issue de cette formation, le titulaire de la licence peut postuler à des postes de technicien qualité. Cette qualification permet aussi, après quelques années d’expérience, d’évoluer vers de plus grandes responsabilités.

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un technicien qualité peut varier en fonction du secteur et de l’entreprise qui l’emploie. Toutefois, en moyenne un débutant gagne environ 1 800 € brut par mois. Un technicien plus expérimenté gagne en moyenne 2 500 € brut par mois.

Débouchés

Le technicien qualité qualifié peut prétendre après une solide expérience à une évolution hiérarchique vers un poste de responsable qualité. C’est la principale évolution de carrière pour cette profession.

Mais il peut également envisager des changements de parcours et se diriger vers des postes de technicien en recherche et développement, ou encore vers des fonctions de consultant ou d’auditeur.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour trouver un emploi de technicien qualité, des offres sont disponibles sur des sites de recherche d’emploi comme poleemploi.fr ou encore optioncarriere.com.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.