AccueilMétiersDevenir Bûcheron : missions, salaire et formations
Métiers

Devenir Bûcheron : missions, salaire et formations

fiche metier bucheron

Le métier de bûcheron vous tente ? Vous aimez les grands espaces ? Vous voulez un métier qui allie gestion, connaissances et physique ? Vous êtes résistant ? Vous rêver d’un emploi en plein air ? Lisez notre fiche métier sans plus attendre : vous en apprendrez plus sur les qualités, le salaire, les missions et les débouchés de la profession de bûcheron.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Qu’est-ce qu’un bûcheron ?

Aussi appelé agent d’exploitation forestière ou encore ouvrier forestier, le bûcheron effectue des coupes de bois en forêt grâce à divers engins et outils performants sur des voies départementales, des sites forestiers, des parcs ou des jardins. 

Il abat et façonne les arbres sans pour autant faire de dégâts aux arbres voisins et aux jeunes semis. 

Il doit aussi classer les arbres abattus en plusieurs catégories, selon leur destination et leur usage (bois de chauffages, d’industrie ou d’œuvre).

Avant l’abattage, l’ouvrier forestier inventorie en amont les arbres à couper, définit l’ordre d’abattage et sécurise la zone de travail. 

En fonction des cas, il réalise également le débardage (transport de billes de bois au lieu de dépôt), ainsi que le débusquage (déplacement et transport des bois vers la piste de débardage).

Remarque : la grande majorité de bûcherons travaille pour l’ONF(Office national des forêts), des collectivités territoriales propriétaires de forêts domaniales ou des conseils généraux. 

Les autres, en revanche, travaillent pour des groupements de propriétaires privés ou encore des sociétés d’exploitation forestière.

Missions

Le bûcheron est un spécialiste de l’abattage et du façonnage des arbres. Il doit gérer des missions précises quant à la production (délais, volume de bois coupé …) en suivant les règles de sécurité dans le respect de l’environnement.

Le métier de bûcheron est fait pour les amoureux des espaces et de la nature, sans aucun doute. Ouvrier qualifié, il est là pour réaliser des coupes de bois dans la forêt. Pour exercer son métier, il doit maîtriser l’utilisation de machines et d’outils particuliers. L’abattage des arbres est sa mission principale mais, pour l’effectuer, il doit connaître toutes les règles de sécurité ainsi que les techniques propres à cette profession. Le bûcheron est au fait de toutes les législations en vigueur en ce qui concerne les emplacements forestiers, sait aussi quel arbre abattre et de quelle manière. Il connaît très bien les espèces différentes et s’adapte à elles pour un meilleur travail. Il faut bien noter que cette profession est à risque et qu’un grand savoir-faire est obligatoire. Afin de préserver les forêts, le bûcheron va participer au reboisement. La majorité des bûcherons travaillent pour l’Office national des forêts (ONF) ou les conseils généraux, les collectivités territoriales propriétaires des forêts domaniales mais ils peuvent aussi exercer pour des entreprises de travaux forestiers, de groupements de propriétaires forestiers ou encore des particuliers. Voici les missions du bûcheron  : 

  • Entretien : Le bûcheron va toujours entretenir son lieu de travail. Il va participer au reboisement des espaces et faire ainsi perdurer les forêts.
  • Préparation : Afin d’effectuer son travail de coupe, le bûcheron va devoir préparer en amont ses outils et ses machines. 
  • Sécurisation : Il va sécuriser les lieux d’abattage. En effet, cela reste un travail dangereux qui demande beaucoup d’attention. 
  • Décision : Il va déterminer l’ordre d’abattage. 
  • Réalisation : Il va procéder à l’abattage des arbres.  
  • Rangement : Il va ensuite devoir procéder au rangement du bois. 

Qualités et compétences

Le bûcheron possède de très nombreuses compétences et qualités. En voici quelques-unes : 

  • Il a une très bonne condition physique : Le métier de bûcheron est difficile : réveils très matinaux, charges lourdes, parfois en hauteur. Il lui faut donc posséder une excellente santé et un très bon physique. 
  • Il est autonome : Le travail d’équipe est essentiel dans le métier de bûcheron mais, fréquemment, il se retrouve à devoir s’occuper seul d’une parcelle qui lui est décernée. 
  • Il apprécie l’espace : La nature est le lieu de travail du bûcheron et il doit avoir une certaine appétence pour cela.  
  • Il n’a pas peur des machines agricoles : Il va être amené à utiliser des  outils forestiers (tronçonneuse, scie, …) et donc savoir les gérer. 
  • Il maîtrise la législation : Il doit connaître sur le bout des doigts la législation en vigueur concernant l’abattage du bois. 
  • Il aime la rigueur : Pas d’erreurs possibles dans ce métier dangereux qui ne laisse pas la place à l’à peu près. 

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Pour devenir bûcheron, un diplôme est obligatoire. En effet, les techniques ne s’apprennent pas sur le terrain même si celui-ci est formateur.

Formation pour devenir bûcheron

Voici des formations permettant de devenir bûcheron : 

Niveau CAP :

CAPA travaux forestiers, spécialité bûcheronnage ou sylviculture

Accessible en deux ans, le CAPA Travaux forestiers permettra à son titulaire de devenir ouvrier forestier et réaliser les différentes opérations préalables à la plantation des essences forestières. Il assurera la plantation ainsi que l’entretien des parcelles (dépressage, débroussaillement, élagage, balivage …). Il sera amené à réaliser l’abattage des arbres. Il pourra participer à des actions d’entretien et de préservation des milieux naturels, des abords d’infrastructures, mais aussi à l’aménagement de structures d’accueil du public.

Niveau Bac :

S’il veut se mettre à son compte, le futur bûcheron devra avoir un diplôme de niveau bac au minimum. 

Bac professionnel forêt

Ce bac pro se prépare en trois ans. Le titulaire pourra exercer son activité d’ouvrier forestier ou de chef d’équipe dans une entreprise de travaux forestiers, une scierie, une coopérative, ou pour le compte d’un expert ou d’un propriétaire forestier privé ou public. Il réalisera des opérations d’entretien du patrimoine forestier ou des travaux d’abattage et de façonnage. Il pourra participer à la gestion d’un chantier : devis, préparation et organisation des travaux dans le respect des règles et des techniques de sécurité.

Niveau bac + 2 :

BP responsable de chantier forestier

Le titulaire de ce BP qui se prépare en deux ans participera à la conduite et à l’organisation de chantiers forestiers. Il réalisera des travaux d’exploitation forestière : identification des limites de la coupe, abattage selon des techniques adaptées à la situation, tri et ramassage des grumes. Il pourra être chargé de travaux de renouvellement et d’amélioration des peuplements végétaux (observation du peuplement forestier, préparation des sols, identification des techniques de culture de la forêt, taille…). Il veillera à la bonne exécution du travail et assurera l’entretien courant du matériel et des équipements.

Quel est le salaire d’un bûcheron ?

En général, un bûcheron salarié débutant est rémunéré au SMIC, soit 1 480 euros bruts

Les ouvriers forestiers indépendants peuvent gagner plus, toutefois, cela se traduit par une multiplication des missions.

Dans le cadre de fonction publique, le bûcheron est rémunéré en fonction de la grille des salaires en vigueur et selon ses années d’expérience.

Perspectives d’emploi

Le bûcheron travaille dans un secteur pourvoyeur d’emplois. L’intérêt environnemental des collectivités propose de plus en plus de débouchés, en particulier dans la fonction publique. Plus le bûcheron aura de l’expérience, plus il pourra diriger une équipe d’ouvriers et devenir conducteur de travaux. S’il travaille au sein de l’ONF, le bûcheron pourra devenir agent technique forestier grâce à un concours interne. Enfin, il pourra faire une spécialisation en sylviculture.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF
Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.