Devenir masseur | Fiche métier

Si vous aimez prendre soin des autres, leur apporter détente et bien-être, le métier de masseur est peut-être fait pour vous… 

Zoom sur cette profession pleine d’avenir : ses missions, les qualités requises, les formations, le salaire et les perspectives d’évolution.

Devenir masseur

Avec BE-académie

  • À distance
  • Salarié en poste • Demandeur d'emploi • Entreprise • Étudiant
  • Diplômé ou remboursé
ecole beacademie

Qu'est-ce qu'un masseur ?

Le masseur intervient dans le bien-être physique et mental des personnes dont il s’occupe. Grâce à ses mains, il réalise des mouvements et des pressions sur différentes parties du corps (dos, ventre, crâne, visage, pieds, nuque...).

Il peut ainsi dénouer les tensions physiques et psychologiques, soulager ou réduire les douleurs musculaires ou chroniques, mais aussi assouplir le corps en le détendant.

Pour la personne recevant le massage, c’est un moment de soin et de relaxation. En plus de l’action physique, le massage a un impact sur la sphère psychique du client. 

En sortant d’une séance, celui-ci doit se sentir allégé, apaisé, plus fluide dans ses mouvements et avoir retrouvé un équilibre tant physique que psychologique.

Pour travailler, le masseur utilise une table ou une chaise de massage pour que la personne recevant le soin adopte une position idéale de détente.

Remarque: un masseur n’est ni un médecin, ni un kinésithérapeute. Son intervention soulage, fait du bien, mais ne soigne pas.

Missions du masseur

Le masseur a pour principales missions de :

  • répondre aux besoins de son client en l’écoutant attentivement (parties du corps à masser, intensité désirée, douleurs particulières à prendre en compte) ;
  • lui proposer les massages adaptés à sa situation et à ses demandes ;
  • suivre le client au fur et à mesure des séances par rapport à l’évolution d’une problématique par exemple ;
  • s’informer régulièrement des nouvelles techniques de massage pour s’améliorer et proposer toujours plus de qualité ;
  • et bien sûr, offrir à son client un moment de relaxation, agréable et rassurant.

Qualités pour devenir masseur

Grande capacité d’écoute

Un bon masseur est doté d’une bonne capacité d’écoute pour que son client se sente considéré et compris. 

De plus, certaines personnes aiment parler et se confier lors de la séance, le masseur doit alors jouer le rôle d’une oreille bienveillante.

Douceur et sensibilité

L’activité de masseur est un travail manuel qui requiert beaucoup de douceur afin de proposer un moment de relaxation à la personne qui le reçoit. 

Même si le soin nécessite un massage plus en profondeur, l’intensité doit être progressive pour ne pas être agressif. La sensibilité du pratiquant jouera un rôle important dans cette maîtrise.

Bon relationnel

Même s’il intervient principalement avec ses mains, le masseur interagit durant toute la séance avec son client. 

Il doit savoir développer ses capacités de communication en accueillant, en écoutant et en mettant à l’aise son client.

Discrétion et bienveillance

Si la personne qui vient se faire masser se sent assez à l’aise, elle se confiera sur divers aspects de sa vie : sa famille, ses problèmes, ses inquiétudes… 

Il est alors primordial pour le masseur de savoir rester discret et bienveillant par rapport à ce qui a été partagé.

Formations pour devenir masseur

Formations initiales

Contrairement au kinésithérapeute, le masseur n’a pas besoin d’un diplôme d’État pour pouvoir exercer. 

Cependant, se former au métier est vivement recommandé pour connaître le corps humain et les techniques de massage. 

De plus, afin d’être recruté par un établissement, il est nécessaire de pouvoir justifier d’une formation. 

Quant à ceux qui désirent pratiquer en libéral, la même preuve sera demandée par les compagnies d’assurance.

Niveau CAP/BEP

Voici les CAP et BEP qui permettent de commencer dans la profession :

  • CAP massage. Se fait en 2 ans. Vous pouvez vous renseigner auprès des lycées professionnels ou du CFA (centre de formation des apprentis).
  • CAP esthétique, cosmétique, parfumerie. Les CAP se préparent en 2 ans et sont accessibles après la classe de troisième.
  • BEP massage. La durée de cette formation est de 2 ans et s’intègre directement après le collège. Le BEP est un apprentissage plus général que le CAP.

Niveau bac

Les diplômes équivalents au bac pour devenir masseur sont les suivants :

  • BP esthétique, cosmétique, parfumerie. Ce brevet nécessite 2 ans de formation.
  • BP massage. Il se prépare aussi en 2 ans.
  • Bac pro esthétique, cosmétique, parfumerie. 3 ans de formation consacrés au perfectionnement des bases.

Niveau bac+2 et plus

Les diplômes suivants permettent d’approfondir les connaissances et les techniques :

  • BM esthéticienne cosmétique. Pour intégrer cette formation, il est nécessaire d’avoir au minimum un CAP ou un BP, et pour certains un bac professionnel est exigé.
  • BTS massage. Après l’obtention du bac, qu’il soit général ou professionnel, ce brevet se prépare en 2 ans.
  • License massage. Elle est équivalente à un bac+3 et permet de se perfectionner dans son métier.
  • Bachelor massage. La durée de cette formation est de 3 ans.

Formation continue

Les types de massage étant multiples, se former régulièrement est indispensable pour suivre les nouvelles tendances et proposer une large gamme à sa clientèle. 

Parmi les différentes techniques sur lesquelles se former, on peut compter le massage :

  • ayurvédique ;
  • shiatsu ;
  • prénatal (pour femme enceinte) ;
  • pour bébé ;
  • favorisant le drainage lymphatique ;
  • avec aromathérapie ;
  • pour sportifs ;
  • avec points de pression stratégiques (réflexologie).

Quel est le salaire d'un masseur ?

Le salaire d’un masseur dépend de plusieurs facteurs : est-il à son compte ou salarié, quel est son statut, son expérience...

Pour un débutant, il est généralement compris entre 1 200 € et 1 500 € brut mensuel.

En étant indépendant, le salaire dépendra de la notoriété du masseur, de sa clientèle et de sa localisation géographique.

Débouchés et évolutions du masseur

Les débouchés et perspectives d’évolution sont nombreux.

Exercer le métier de masseur peut se faire en tant que salarié dans un institut de beauté ou dans un salon de massage.

Il est aussi possible de travailler à son compte dans un cabinet ou de proposer ses services aux entreprises. 

En tant qu’indépendant, le masseur peut aussi intervenir dans les établissements de bien-être et à domicile.

Le masseur qui aura acquis de l’expérience et voudra évoluer pourra ouvrir son propre salon.

Devenir masseur

Avec BE-académie

  • À distance
  • Salarié en poste • Demandeur d'emploi • Entreprise • Étudiant
  • Diplômé ou remboursé
ecole beacademie