fbpx

Salaire garde du corps : combien gagne un garde du corps en 2019

Le métier de garde du corps reste encore un de ceux qui fascine le plus. En France, il est possible de l’exercer dans le secteur public ou dans le secteur privé. 

Quelque soit le secteur choisi, on peut relever que les variations de salaire sont très importantes selon la situation où l’on se trouve.

Faisons donc un état des lieux bref mais exhaustif des rémunérations possibles offertes par l’exercice de cette profession.

Le salaire du garde du corps dans le secteur public

Les gardes du corps du secteur public sont soit des fonctionnaires de police ou soit des militaires de gendarmerie, qui ont obligatoirement suivi la formation dans les écoles de leur institution. 

Avant de pouvoir prétendre à occuper le poste de garde du corps il leur aura fallu atteindre un minimum d’ancienneté dans leur corps. 

Leur rémunération correspondent donc à la grille des salaires d’un policier ou d’un gendarme qui est fonction de leur ancienneté et de leur grade, à laquelle s’ajoute des primes spécifiques à cette spécialité. 

Remarque: un salaire qui s’échelonne donc entre environ 2000 et 3500 euros par mois.

Le salaire du garde du corps dans le secteur privé

C’est dans ce secteur que s’enregistre les plus grandes disparités de salaire concernant la seule profession d’agent de protection rapprochée. 

Ceci est fonction de la notoriété du client à protéger mais aussi du danger potentiel.

En grande majorité les gardes du corps du secteur privé sont employés par des sociétés de sécurité privé et assure la mission de protection rapprochée entre autres missions de sécurité.

Le salaire sera donc composé du smic minimum auquel s’ajoutera diverses autres indemnités liées au nombre d’heures effectuées, à une spécialisation et au rang dans l’équipe. 

Exemple : chauffeur, garde armé, chef de groupe… Soit une moyenne de 2500 euros par mois.

La plus haute rémunération

Si l’on veut pouvoir prétendre à un salaire très élevé en exerçant le métier d’agent de protection rapprochée il faudra sans conteste exercer dans le secteur privé. 

Il s’agit de cas où la réputation de l’agent, mais également son cursus, a pu valoir à ce dernier qu’une personnalité de grande renommée ait exigé de s’attacher ses services. 

Ce revenu exceptionnel pourra varier grandement selon le le pays traversé, la disponibilité exigée, et le niveau de la menace encourue par le client. 

Ainsi, la rémunération de l’agent peut dépasser les 20 000 euros par mois.

Laisser un commentaire