fbpx

Salaire gendarmerie : combien gagne un gendarme en 2019

Le gendarme fait partie de la fonction publique. Son salaire, aussi appelé solde, se calcule selon son grade et selon son échelon. A ce salaire de base, le gendarme peut toucher des indemnités et des primes. Celles-ci varient selon le type de mission, les contraintes et le nombre d'enfants.

Un début de carrière intéressant et une fin en beauté

Le salaire du gendarme est plutôt confortable quelque soit l'échelon où il se trouve. Un élève gendarme va débuter avec 1485,47 euros. voici les salaires des échelons supérieurs :

  • gendarme titulaire échelon 1 : 1527, 64 euros
  • Maréchal des logis chef avec 7 ans d'expérience : 1923 euros
  • Adjudant avec 17 ans d'expérience : 2331 euros
  • Adjudant- chef avec 21 ans d'expérience : 2461 euros
  • Major avec 26 ans d'expérience : 2600 euros

Evolution de salaire

Dans le métier de gendarme, il faut savoir que chaque grade est divisé en plusieurs échelons. Autrement dit, le salaire du gendarme va augmenter tous les 2 ou 3 ans avec son expérience. Ainsi, ce dernier va débuter avec un salaire de 1527 euros et partir à la retraite avec un salaire de 2155 euros. Pour chaque grade, il existe une dizaine d'échelons.

Une carrière motivante

La grille de salaire des officiers et des sous-officiers offre 2 perspectives de carrière diamétralement différentes. La première est d'évaluer tranquillement au fil des échelons tandis que la seconde est de franchir les grades par le biais de concours. Enfin, quoi qu'il arrive, le gendarme évolue tout au long de sa carrière.

devenir gendarme

Pour un futur gendarme ambitieux

Pour un futur gendarme qui se destine à une évolution rapide, voici les salaires de tous les grades à l'échelon 1 pour vous donner une idée de l'attractivité des salaires :

  • gendarme stagiaire : 1485,47 euros
  • gendarme : 1527, 64 euros
  • maréchal des logis : 1696, 34 euros
  • adjudant : 1911, 90 euros
  • adjudant chef : 2113, 40 euros
  • major: 2207, 12 euros

En conclusion, la rémunération de gendarme est plutôt attractive pour quelqu'un qui recherche un métier à la fois actif et bien rémunéré. De plus, la difficulté du travail est valorisée par le biais de primes et d'indemnités qui vont venir grossir le salaire de base. Enfin, la rémunération peut être un motif pour rester dans la voie de la gendarmerie.

Vous pouvez vous former à ce métier par correspondance

Salaire gendarmerie : combien gagne un gendarme en 2019
4.7/5 sur 24 votes

1 réflexion au sujet de “Salaire gendarmerie : combien gagne un gendarme en 2019

  1. que du bonheur, sans compter les autres avantages que ne sont pas cités, pas de droit de grève, pas de syndicat, heures supplémentaires à gogo de jours comme de nuit non rémunérées et non récupérées, suppression des jour de repos posés ainsi que des congés (qui sont récupérés et posés plus tard), travail de nuit les samedis les dimanches les jours fériés , les astreintes non rémunérées. On traite toute la misère du monde, on se fait insulter, violenter par des bons à rien qui ne sont jamais condamnés. Certaines personnes passent toute leur vie sans avoir vu un cadavre . Le gendarme en voit des dizaines dans une carrière (accident de la route, suicide, noyade, homicides. certains sont “propres”, d’autres mutilés, en état de décomposition, parfois il s’agit d’ enfants. Dans bon nombre de cas le gendarme doit assister aux autopsies pour prendre des clichés photographiques et saisir des prélèvements de matière. Reste aussi le plaisir que l’ on peut avoir à aller annoncer à une famille le décès accidentel ou résultant d’ un homicide d’ un de ses proches (mari, femme, enfant frère ou soeur père ou mère sans compter la détresse de toutes ces femme victimes de violences ou de viols. Après il y a aussi les mutations d’ office à chaque changement de grade avec bien sur perte d’ emploi pour le conjoint, changement d’ école pour les enfants etc…
    Alors bien sur on ne meurt pas de faim en gendarmerie mais la vie privée en souffre, les contraintes sont nombreuses et le métier est dur psychologiquement. Donc il est bien de souligner les niveaux des salaires mais il convient aussi de citer les contraintes qui font que finalement ces derniers sont loin d’ être vraiment attractifs.
    On entre en gendarmerie avec le BAC minimum, sur concours ouverts à tous. S’ en suit un stage de formation d’ un an au bout duquel on reçoit une affectation sur l’ ensemble du territoire national. Un nombre de postes équivalent au nombre de stagiaire est proposé. Les stagiaires sont classés, le premier choisit ce qu’il veut et le dernier prend le poste restant….
    Je ne suis pas sur que tous ceux qui trouvent le salaire attractif soient prêts à endosser les contraintes imposées

Laisser un commentaire