AccueilCentres d'intérêt12 métiers de l’Armée qui payent bien
Centres d'intérêt

12 métiers de l’Armée qui payent bien

Parachutistes militaires sautant d'un avion de l'armée de l'air

L’armée recrute chaque année plus de 15 000 personnes, notamment les jeunes de moins de 35 ans. Dans cette catégorie, de plus en plus de personnes souhaitent se tourner vers les métiers de l’Armée.

Certains hésitent, de peur que ces métiers ne soient pas assez valorisés.

Que vous soyez en recherche active d’emploi, ou que vous considériez une reconversion professionnelle, découvrez ces 12 métiers de l’armée qui payent bien :

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Maître chien

Maître chien dans l'armée
Maître chien dans l’armée

En quoi consiste le métier ?

Le maître chien engagé dans l’armée est chargé de dresser un chien dans le but de se servir de ses qualités, notamment sensorielles, lors de certaines missions.

Le maître chien s’occupe d’un chien depuis son plus jeune âge pour le dresser et l’entraîner. Il lui apprend dans un premier temps l’obéissance. Puis, dans un second temps, il l’entraîne à la recherche d’objets ou de personnes, aux techniques d’attaque et de protection.

Durant ses missions, le chien doit être capable de détecter la présence d’explosifs, d’assurer la protection lors d’une mission d’installation, ou encore accompagner des soldats au combat.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir maître chien ?

  • Titre de maître chien pour l’Armée de terre : Après avoir passé des tests et entretiens, vous intégrez la formation Générale initiale qui dure 3 mois et demi qui se déroule au Centre de Formation Initiale des Militaires du rang CFIM. Cette formation est suivie d’une formation spécialisée de trois mois au 132ᵉ régime d’infanterie cynotechnique. À l’issue de cette seconde formation, le maître chien est affecté à un poste.

Quel est le salaire d’un maître chien ?

Lorsqu’il est affecté, le maître chien perçoit un salaire de 1 362€ net par mois. S’il part en service extérieur, son salaire peut être multiplié par deux fois et demi.

Pilote de chasse

Pilote de chasse dans un cockpit
Pilote de chasse dans un cockpit

En quoi consiste le métier ?

Le pilote de chasse est un professionnel de l’armée qui effectue des missions aériennes à bord d’un avion de chasse. Ces avions sont des rafales ou des mirages et sont utilisés dans le cadre de missions de combat, de dissuasion ou encore d’interception.

Avant son départ, le pilote de chasse est préparé à la mission qui l’attend. Il étudie la zone aérienne qu’il va rejoindre et reçoit les ordres.

À son retour, il rapporte un bilan de la mission à sa hiérarchie.

Il s’agit d’un métier à risque, notamment pour la vie du pilote qui réalise ces missions au sein de l’armée de l’air ou encore de la marine nationale.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir pilote de chasse ?

  • Pilote de chasse de l’armée de l’air : La formation accessible à tout titulaire du baccalauréat âgé de moins de 27 ans et qui a une parfaite condition physique. Elle dure 4 ans et 4 mois et se compose d’une formation militaire initiale de 17 semaines puis de la formation de pilote de chasse qui dure quatre ans.
  • Pilote de chasse de la marine nationale : Dans la marine, la formation est ouverte selon les mêmes conditions. Elle dure 3 ans, dont une année de formation militaire commune et une formation de pilote de 18 mois. Cette formation est suivie d’une spécialisation en pilote de chasse de 3 mois.

Quel est le salaire d’un pilote de chasse ?

Le salaire d’un pilote de chasse débutant avec un statut élève-pilote est de 1 328€ net mensuel puis il augmente en fonction de son expérience.

Contrôleur aérien militaire

Vue d'un F-16 fighter et d'une tour de contrôle
Vue d’un F-16 fighter et d’une tour de contrôle

En quoi consiste le métier ?

Le contrôleur aérien militaire est en charge du contrôle et de la surveillance des avions militaires et de façon plus générale des opérations aériennes.

Il est en permanence en contact avec les pilotes de l’armée de l’air. Le contrôleur aérien assure avec son équipe, la surveillance, le contrôle et l’assistance lors des opérations.

Il travaille depuis une salle d’opération d’un centre radar. C’est lui qui prévient les équipages lors de la phase de décollage ou d’atterrissage. Puis, il les assiste à distance lorsqu’un avion rencontre des difficultés.

S’il détecte un avion non identifié, il envoie les équipes aériennes chargées d’identifier et intercepter les appareils suspects.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir contrôleur aérien militaire ?

  • Diplôme de contrôleur aérien : Il doit être titulaire du Bac et âgé de moins de 24 ans. Après avoir validé des tests, il suit une première formation militaire générale de 4 mois et de six semaines de tronc commun “contrôleur”. Cette première phase est suivie de 14 mois de stage de qualification. Enfin, une phase d’application en unité qui dure 6 à 12 mois.

Quel est le salaire d’un contrôleur aérien militaire ?

Le salaire d’un contrôleur aérien qui débute en tant qu’élève officier est de 1 329€ net par mois.

Artilleur

Tank
Tank

En quoi consiste le métier ?

L’artilleur est la personne chargée de l’artillerie, c’est-à-dire, du matériel de guerre tel que les canons, les mortiers ou les obusiers.

Il fait partie d’une équipe qui est responsable de charger les canons ou d’opérer les postes de tir. L’artilleur a aussi pour mission de détecter les cibles sur terre ou dans les airs.

Il est régulièrement en service extérieur, appelées OPEX.

L’artilleur peut faire partie de l’armée de terre ou de l’armée de l’air.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir artilleur ?

  • Diplôme d’artilleur : Pour devenir artilleur, le candidat doit passer et valider une série de tests. Une fois les tests validés, il suit durant 3 mois et demi, la formation initiale militaire en CFIM. Après cela, il suit la formation spécialisée d’artilleur qui dure 9 mois et se déroule au sein du régime d’affectation.

Quel est le salaire d’un artilleur ?

L’artilleur qui n’est pas en service extérieur gagne un salaire de 1 362€ net par mois. Lors des opérations, ce salaire est au moins multiplié par deux.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Pompier de l’armée

Au coeur des flammes

En quoi consiste le métier ?

La mission principale du pompier est de venir en secours aux personnes, animaux ou biens en danger. Il intervient en cas d’incendies, d’inondations, d’accidents de la route ou ménagers.

À Paris et sa banlieue ainsi qu’à Marseille, les pompiers en intervention sont des pompiers militaires.

Ils travaillent pour la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris BSPP qui dépend de l’Armée de terre. À Marseille, ils font partie du Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille BMPM, qui dépend de la marine nationale.

Parfois, ils sont affectés dans des unités de sécurité civile en service terrestre ou aérienne.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir pompier ?

  • Diplôme de Pompier militaire : Pour devenir pompier militaire, il faut passer et réussir un concours. Ce concours est ouvert aux titulaires d’un diplôme scolaire, du Brevet national à un Bac +2. Ils doivent valider ce concours et suivre une formation spécialisée de 6 mois pour pouvoir exercer.

Quel est le salaire d’un pompier ?

Un pompier militaire débutant gagne en moyenne un salaire de 1 527€ brut par mois.

Mécanicien dans l’armée

Réacteur d'un Boeing C17
Réacteur d’un Boeing C17

En quoi consiste le métier ?

Le mécanicien est responsable de la maintenance des appareils ou outils dont il est en charge.

Dans l’armée, il existe différents types de mécaniciens : les mécaniciens de véhicules, les mécaniciens d’armement et les mécaniciens avioniques pour l’armée de l’air.

Ce dernier s’assure du bon fonctionnement des avions avant les départs d’opérations aériennes. Le mécanicien d’armement réalise des opérations de maintenance sur l’artillerie et le matériel d’armement en général.

Enfin, le mécanicien de véhicules effectue les réparations et maintenances sur les véhicules et engins de l’armée de terre.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir mécanicien ?

  • Mécanicien de véhicules : Pour cette catégorie, le candidat entre en formation initiale générale en CFIM durant 3 mois et demi. Puis, il poursuit une formation spécialisée de deux mois à l’École du Matériel de Bourges.
  • Mécanicien avionique : Le mécanicien avionique suit une formation rémunérée de 58 semaines. Une première partie de formation militaire de 4 mois suivie d’un stage de qualification de 42 semaines et enfin une phase d’application en unité de 6 mois.
  • Mécanicien d’armements : Le mécanicien d’armement doit aussi suivre une première formation générale de trois mois avant une formation spécialisée dans un régiment.

Quel est le salaire d’un mécanicien ?

Le salaire du mécanicien avionique débutant est de 1 409€ net par mois. Les mécaniciens de véhicule et d’armement gagnent un salaire de 1 362€ net par mois.

Formation disponible :

Formation pour devenir Mécanicien

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

TOP formations en ligne :

Gendarme

En quoi consiste le métier ?

Le gendarme a pour mission d’assurer la protection des gens et des biens. Comme l’officier de police, il porte un uniforme et une arme.

Le gendarme intervient dans des enquêtes criminelles, des affaires de délinquance, en secours aux personnes ou encore lors d’accidents de voiture.

Il travaille au sein d’unités, aussi bien en France qu’à l’étranger. Les différentes unités sont notamment : l’unité territoriale, l’unité de maintien de l’ordre, l’unité d’intervention, l’unité de la police de route ou encore l’unité judiciaire.

C’est un militaire professionnel de la sécurité.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir gendarme ?

  • Gendarme sous-officier : Pour le statut de gendarme sous-officier, le candidat doit passer un concours ouvert aux titulaires du Baccalauréat minimum. Ensuite, une fois le concours réussi, l’apprenti gendarme suit une formation spécialisée d’une durée d’un an en école de gendarmerie.
  • Gendarme officier : Pour devenir gendarme officier, le niveau minimum requis est le Bac +5. Après la validation au concours, l’apprenti gendarme suit cette fois une formation spécialisée qui dure deux ans.

Quel est le salaire d’un gendarme ?

Un sous-officier débutant gagne 1 850€ brut par mois s’il est opérationnel et entre 1 508€ et 2 624€ brut par mois s’il occupe des fonctions administratives ou techniques.

L’officier gendarme débutant touche un salaire de 2 843€ brut par mois lorsqu’il est opérationnel.

Formation disponible :

Préparation au Concours pour devenir gendarme

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

TOP formations en ligne :

Médecin des armées

Médecin des armées
Médecin des armées

En quoi consiste le métier ?

Le médecin des armées est chargé de soigner les personnes.

Il travaille au sein d’une unité, soit dans un hôpital de l’armée, en France ou à l’étranger, soit dans un centre de recherche.

Le médecin des armées peut être appelé lors d’opérations extérieures sur le terrain pour s’occuper des soldats blessés, ainsi que des civils touchés.

En hôpital des armées, il exerce comme médecin comme dans un hôpital public. Il soigne des personnes malades en fonction de sa spécialité.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir médecin ?

  • Diplôme de médecin militaire : Pour devenir médecin des armées, l’étudiant doit avoir le baccalauréat ou avoir passé la première année de parcours Santé PASS. Les médecins militaires sont recrutés sur concours et chaque année 100 postes sont attribués. La formation dure neuf ans durant lesquels l’étudiant suit la formation de médecine à l’université de médecine de Lyon suivie d’une formation militaire.

Quel est le salaire d’un médecin ?

Après une formation rémunérée, le médecin militaire débute avec un salaire avoisinant les 3 000€ brut par mois.

Officier

En quoi consiste le métier ?

Le métier d’officier est lui-même divisé en différentes catégories. L’officier :

– De l’armée de terre qui forme et prépare les troupes au combat et à leur mission terrestre.

– D’état-major ou ingénieur qui a pour mission de défendre les intérêts du pays notamment au niveau logistique.

– Gestionnaire qui peut être amené à gérer différentes tâches comme le recrutement, la comptabilité, les finances ainsi que la gestion du personnel.

En fonction de son grade, il dirige plusieurs dizaines ou centaines de sous-officiers.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir officier ?

  • Officier de carrière : La formation se déroule à l’École Spéciale Militaire de St-Cyr. L’accès se fait sur concours après une classe prépa ou un Bac + 3 et se poursuit donc avec 3 ans d’études et une année de spécialisation. Un second concours est ouvert aux titulaires d’un Bac +5 et dans ce cas, la formation ne dure qu’une année d’études et une année de spécialisation.
  • Officier sous contrat : Les officiers sous contrat doivent suivre une formation de 3 à 4 mois à l’ESM de St-Cyr avant une année de spécialisation. L’entrée se fait également sur concours à partir d’un Bac +3.

Quel est le salaire d’un officier ?

L’officier débutant gagne 1 648€ brut par mois.

Parachutiste

Parachutistes militaires sautant d'un avion de l'armée de l'air
Parachutistes militaires sautant d’un avion de l’armée de l’air

En quoi consiste le métier ?

Le parachutiste militaire est chargé de parachuter différentes choses : il peut s’agir de parachutisme humain ou de parachutisme de matériel et d’approvisionnement.

Le parachutiste militaire intervient donc lors d’opérations terrestres ou aériennes, mais également pour des exercices.

Il existe deux types de parachutage humain : le premier avec ouverture automatique au moment du saut, le second avec ouverture dite commandée, c’est-à-dire que c’est le parachutiste qui décide quand ouvrir son parachute.

Le métier requiert une très bonne condition physique et une bonne résistance au stress.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir parachutiste ?

  • Parachutiste militaire : Pour devenir parachutiste militaire, il faut d’abord suivre la formation militaire initiale comme dans les autres corps de métier. Ensuite, une formation spécialisée à l’École des Troupes Aéroportées est obligatoire. Les militaires y apprennent d’abord à sauter en parachute, puis par la suite ils apprennent les largages.

Quel est le salaire d’un parachutiste ?

Le salaire d’un parachutiste militaire débutant est d’environ 1 697€ brut par mois.

Colonel

Colonel de l'armée durant une cérémonie à Albi, France
Colonel de l’armée durant une cérémonie à Albi

En quoi consiste le métier ?

Le colonel est un officier gradé. En effet, le statut de l’officier évolue selon différents grades, passant de lieutenant, capitaine, commandant, lieutenant puis colonel et finalement général.

L’officier colonel est donc un haut gradé.

Quotidiennement, il travaille pour son régiment et dirige la troupe qu’il a sous sa responsabilité. Plus un officier est gradé, plus ses responsabilités sont grandes. Ainsi, le colonel ne compte pas ses heures de travail.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir colonel ?

  • Formation d’officier de carrière : La formation d’officier se déroule à l’école Spéciale Militaire de St-Cyr. C’est ensuite le grade qui détermine le statut de colonel.

Quel est le salaire d’un colonel ?

Le salaire d’un colonel, sans compter les primes, est de 3 000€ net par mois.

Plongeur militaire

Plongeurs
Plongeurs

En quoi consiste le métier ?

Le plongeur militaire aussi appelés plongeurs de bord sont des militaires de la marine nationale ou de l’armée de terre. Leur mission consiste à réaliser des missions de sécurité, d’entretien ou de maintenance en mers.

Il existe plusieurs catégories :

  • Le plongeur démineur qui neutralise et/ou détruit des engins explosifs en mer.
  • Le nageur de combat qui intervient en mer durant des opérations offensives de combat.
  • Les gendarmes marins qui contrôlent et inspectent les navires autour du pays et sont engagés dans la lutte contre les trafics et le terrorisme.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir plongeur ?

  • Plongeur militaire : Pour devenir plongeur militaire, il faut d’abord suivre la formation générale militaire de 3 mois et demi en CFIM. Puis, une formation spécialisée de deux mois au sein du régiment d’affectation.

Quel est le salaire d’un plongeur ?

Le salaire d’un plongeur militaire débutant est égal à 1 362€ net par mois.

Lire aussi : combien gagne un militaire ?

Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.