AccueilDiplômesBTSA DARC – Développement de l’Agriculture Régions Chaudes : durée, programme, etc
BTS Diplômes

BTSA DARC – Développement de l’Agriculture Régions Chaudes : durée, programme, etc

Champ sous le soleil

Le BTSA DARC – Développement de l’Agriculture Régions Chaudes forme des professionnels pour intervenir dans les DROM-COM, dans les régions chaudes, afin d’améliorer les productions agricoles et favoriser leur développement.

Le titulaire du BTSA DARC possédera, une fois son diplôme en poche, des connaissances plus que solides dans des domaines variés : économique, social, territorial et environnemental, mais également dans celui de la production végétale et animale, de la gestion des ressources autour des exploitations agricoles situées dans les régions chaudes d’Outremer.

Ainsi, le but premier du titulaire de ce BTSA, lorsqu’il sera en poste, sera d’améliorer la production, le développement, et donc la rentabilité des exploitations agricoles situées dans les régions chaudes et tropicales des territoires appelés DROM-COM (Martinique, Guadeloupe, Ile de la Réunion par exemple.) Intervenant principalement dans des exploitations agricoles, il prend en compte les enjeux du développement durable et développe une véritable stratégie dans la gestion de l’entreprise.

Ce diplôme de niveau III (BAC +2) s’effectue en 2 ans après le BAC et peut être réalisé en alternance ou en formation initiale.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Durée

Le BTSA DARC est prévu pour durer 2 ans.

Ce cursus peut être réalisé en alternance ou en formation initiale.

Accès

Le BTSA Développement de l’agriculture des régions chaudes est ouvert aux titulaires de baccalauréat scientifique, professionnel (conduite et gestion de l’entreprise agricole) ou STAV… L’admission se fait sur dossier et peut être complétée par un entretien ou des tests supplémentaires.

Attendus nationaux Parcoursup

  • S’intéresser à la gestion des entreprises agricoles
  • S’intéresser au domaine juridique et économique
  • Être passionné par la gestion et organisation des productions agricoles animales et végétales 
  • Être passionné par les zones tropicales
  • Maîtriser parfaitement la langue française à l’oral comme à l’écrit
  • Être autonome et savoir gérer son temps

Programme

MatièresHoraires répartis sur 2 ans
Techniques de communication et de documentation150 Heures
Mathématiques appliquées, statistiques et informatiques160 Heures
Langue vivante (anglais ou espagnol)90 Heures
Analyse de l’environnement social et économique de l’exploitation agricole130 Heures
Bases scientifiques et techniques de l’agronomie tropicale350 Heures
Diagnostic, conduite et évolution des systèmes de production260 Heures
EPS80 Heures
Total1220 Heures

Épreuves

MatièresDurée / FormeCoefficient
Épreuves obligatoires
Expression française et culture économique4 Heures – écrit5
Expression professionnelle inter disciplinaire7 Heures – écrit et oral8
Rapport de stage35 Minutes – oral7

Écoles

Assez rare, le BTSA DARC est proposé dans peu d’établissements en France.

Liste des écoles proposant cette formation :

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Débouchés

Ce BTSA DARC – Développement de l’agriculture des régions chaudes a pour but de s’insérer dans la vie professionnelle cependant, il est tout à fait envisageable de poursuivre des études si le titulaire du BTSA le désire et s’il dispose d’un bon dossier.

Poursuite d’études

La licence pro mention agriculture biologique : production, conseil, certification et commercialisation est, généralement, l’option privilégiée. Ainsi, les étudiants pourront s’orienter vers cette licence afin de se rapprocher de leur objectif professionnel.
Il est également possible de poursuivre ses étudiants en CS Technicien conseil en systèmes informatisés appliqués à l’agriculture.

Métier accessible

Devenir conseiller.ère agricole 

La mission du conseiller/ère agricole est de trouver des solutions afin d’augmenter le rendement des exploitations agricoles et donc d’augmenter les revenus des agriculteurs. Il intervient auprès des agriculteurs, le plus souvent au sein d’une coopérative. Le conseiller agricole participe également à des projets de développement et autres initiatives locales.

Secteurs