Visite d'une usine

Devenir Acheteur industriel : missions, salaire, formations et perspectives

Le métier d’acheteur industriel vous intéresse ? Si vous cherchez une voie où vos talents de commercial et de négociateur seront mis en valeur, n’hésitez plus : cette profession est faite pour vous. Quelle formation suivre pour exercer cet emploi ? Quelles sont ses missions ? Quid des qualités qu’il doit avoir ? Quels sont les débouchés et le salaire ? Toutes vos questions vont trouver réponses.

Les missions du métier d’acheteur industriel

L’acheteur industriel est multi-fonction : en plus d’acquérir des biens pour le compte d’une société, il va aussi sélectionner et négocier. Il va aussi bien appréhender la stratégie du département achats de son entreprise que travailler avec des fournisseurs et futurs fournisseurs. Il peut travailler de manière sédentaire ou bien en parcourant le monde selon l’établissement qui l’emploi. Il est soutenu dans ses missions par d'autres spécialistes comme le responsable approvisionnement, le sourcing fournisseur, etc. L’acheteur industriel travaille dans les grandes entreprises de l’industrie, mais aussi pour les PMI.

Les missions de l’acheteur industriel sont multiples :

Comprendre les besoins de son entreprise et analyser le marché

L’acheteur industriel va comprendre la stratégie qu’aura mis en place le ou les chefs des achats puis il va l’interpréter et commencer à établir une liste d’objectifs quantitatifs et qualitatifs en analysant au mieux les besoins. Il va instaurer un dialogue avec la R&D, suivre les évolutions des projets et faire de la veille sur le marché dont il a la charge.

Sélectionner et Constituer un panel de fournisseurs

L’acheteur industriel va chercher les fournisseurs qui semblent les mieux placés pour répondre aux besoins de l’entreprise. À la suite de quoi, son travail consistera à les évaluer en fonction du rapport qualité, prix selon ce qui a été défini en amont avec le directeur des achats. Il pourra le faire soit à travers des appels d'offre ou durant des rendez-vous commerciaux. C’est à ce moment que le benchmark (analyse comparative) commence. Suite à cela, il sera alors capable d’établir un échantillon de fournisseurs et d’entretenir avec eux des relations susceptibles d'aboutir à des contrats.

Négocier des contrats

L’acheteur industriel va déterminer un prix, un volume et des délais dont son entreprise a besoin. En se basant sur son benchmark, il va analyser les différentes propositions de ses fournisseurs et anticiper ceux qui seraient les plus attractifs. C’est à ce moment-là que la négociation commence. À la suite, il continuera à communiquer et à entretenir des relations commerciales avec eux. Relations commerciales, en fonction des attentes commerciales du fournisseur.

Suivi des commandes, des fournisseurs et des contrats

L’acheteur industriel va rédiger, avec le département juridique de son entreprise, les contrats avec les fournisseurs. Puis, il va veiller à ce que les accords définis soient respectés. Il pourra faire un travail d’audit (évaluation). C’est le lien privilégié entre son établissement et les fournisseurs. En cas de litige, il pourra intervenir, toujours avec le soutien du département juridique. L’acheteur industriel assurera le reporting.

Qualités et compétences

L’acheteur industriel est une personne qui possède de multiples qualités. En effet, certaines lui sont essentielles afin de réaliser au mieux ses missions :

Le sens du commerce - Force de persuasion :

Excellent négociateur, l’acheteur industriel est un commercial hors pair. Il sait où trouver les meilleures affaires, maîtrise les techniques et connait les différents modes de consultation de prestataires (appels d’offre, référencement…). Il connait parfaitement son ou ses produits, les forces et les faiblesses de ses concurrents ainsi que l’entreprise pour laquelle il travaille tout comme les partenaires passés et actuels. Il surf sur le marché sur lequel il intervient.

De l’organisation, de la disponibilité, du sens des responsabilités, résistance au stress

L’acheteur industriel va souvent devoir gérer plusieurs clients différents sur plusieurs marchés. Il lui est donc nécessaire de posséder une excellente organisation. De plus, comme il peut se déplacer assez fréquemment et qu’il est dépendant des emplois du temps de ses partenaires, il lui faut être flexible. Il gère des budgets qui peuvent être très élevés et doit faire en sorte de les rentabiliser au mieux. C’est une lourde responsabilité qui lui incombe. L’acheteur industriel se doit d’avoir la tête sur les épaules. Il peut lui arriver d’échouer. C’est à ce moment-là que son optimisme, sa bonne analyse et sa capacité à rebondir doit être mis en action.

Connaitre plusieurs langues et être mobile

L’acheteur industriel se doit de parler plusieurs langues, au minimum l’anglais. En effet, son métier peut l’amener à communiquer avec des partenaires étrangers.

Un goût pour le relationnel

L’acheteur industriel doit pérenniser les relations avec ses fournisseurs et ses partenaires professionnels en général. Ainsi, il pourra obtenir des avantages pour son entreprise. Sa curiosité d’esprit et son sens de l’autre seront indispensables.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Pour devenir acheteur industriel, il est obligatoire d’avoir acquis des diplômes. En effet, les entreprises qui recrutent sont extrêmement exigeantes et sont demandeuses de personnes très diplômées.

Quelle formation pour devenir acheteur industriel ?

De très nombreux parcours sont envisageables : de 3, 4 ou 5 ans après le bac. Il est possible de passer par l’Université ou par les écoles de commerce ou d’ingénieurs.

Les écoles spécialisées

Diplôme d'écoles de commerce ou 3ᵉ cycle en gestion / management / économie

Diplôme d’écoles d'ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d'activité de l’entreprise

Cursus Universitaire

  • Licence pro commerce et distribution
  • Licence gestion des achats et des approvisionnements
  • Master en gestion de production, logistique, achats
  • Master en management spécialité marketing

Combien de temps faut-il pour devenir acheteur industriel ?

Il faut compter entre 3 et 5 ans d’études après le Baccalauréat.

Quelles sont les perspectives d’emploi ?

L’acheteur industriel peut évoluer vers de nombreux postes comme responsable sourcing achats, acheter de prestations intellectuelles, chef de produit technique, acheteur projet, etc.

Le salaire d’un acheteur industriel

La rémunération se situe entre 2500 euros et 3750 euros par mois pour un jeune acheteur industriel et entre 3750 euros et 6000 euros par mois pour un cadre confirmé.

Comment trouver un emploi ?

Un acheteur industriel devra s’adresser soit au pôle emploi, à des entreprises spécialisées dans le recrutement de ce type de métier, en proposant directement sa candidature auprès des entreprises qui l’intéresse.