fbpx

Comment devenir AES en 2019 (Accompagnant éducatif et social)

Le DEAES ou Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social a été fondé en 2016 avec la fusion des anciens DEAVS et DEAMP. 

L’AES intervient dans le cadre du soutien aux individus atteints de handicap, peu importe l’âge de la personne.

Il aide l’enfant ou l’adulte dépendant à effectuer les actes de la vie quotidienne et à bénéficier d’une vie sociale et relationnelle, à l’école par exemple.

L’intervention de l’AES a donc trait au bien-être et à l’autonomie de la personne. Les professionnels s’accordent pour dire que ce métier social demande de la patience mais apporte beaucoup.

aes

Quelle formation suivre pour devenir AES ?

Pour obtenir le diplôme d’État AES, diplôme de niveau V (CAP – BEP), il est obligatoire de passer un concours d’entrée consistant en une épreuve écrite et une épreuve orale d’admission. 

Une fois le concours réussi, vous intégrez un établissement de formation dans le social, proposant la formation AES. 

En fonction des structures, vous avez le choix entre le suivi d’une formation à distance ou en présentiel.

La formation AES consiste en un tronc commun et trois spécialisations :

  • Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.
  • Accompagnement de la vie à domicile.
  • Accompagnement de la vie en structure collective.

Remarque: afin de mettre toutes les chances de votre côté pour réussir l’entrée en formation, des établissements proposent également des préparations au concours, afin de connaître les enjeux et thématiques autour du métier et maîtriser la méthodologie des épreuves.

Existe-t-il des exigences en matière de diplôme ou de licence ?

Le concours d’entrée pour le métier d’AES n’exige aucun diplôme et aucune qualification

Vous pouvez y accéder quelle que soit votre situation : que vous soyez demandeur d’emploi, en recherche d’une formation professionnelle ou même dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience.

Cette formation dans le social nécessite cependant d’avoir certaines compétences, notamment au niveau relationnel. 

Pour devenir AES, il est notamment nécessaire de savoir faire preuve d’écoute et d’empathie, d’être capable d’assurer les gestes de la vie quotidienne, d’être en bonne forme physique et de s’exprimer convenablement en français.

Remarque: s’il n’y a pas d’exigences en termes de diplômes, certains établissements demandent cependant que les candidats soient âgés d’au moins 18 ans.

Combien de temps faut-il pour devenir AES ?

La formation pour devenir AES et obtenir le diplôme d’État dure entre un et deux ans, en fonction de l’établissement. 

Le futur professionnel social doit suivre 525 heures de cours théoriques et 840 heures de pratique. 

C’est le temps imparti pour appréhender la culture du secteur d’activité et acquérir un référentiel de compétences nécessaires à une bonne pratique professionnelle.

À la durée effective en formation s’ajoutent le temps de préparation au concours et le temps nécessaire à l’obtention de celui-ci. 

Devenir AES nécessite dans la plupart des cas de suivre une préparation au concours d’au moins plusieurs mois.

Cette préparation peut se faire selon plusieurs modalités :

  • En présentiel auprès d’un institut de formation.
  • Avec un organisme à distance.
  • En autonomie avec des manuels.

Combien gagne un AES ?

Un AES en début de carrière perçoit généralement un salaire à peu près égal au SMIC, que l’employeur soit public ou privé. 

Le salaire de l’AES peut évoluer avec les années d’ancienneté, pour atteindre 1900 euros bruts en moyenne, et en fonction des horaires de travail (horaires de nuit, dimanche et jours fériés, etc.).

Si l’AES est fonctionnaire, le salaire dépend de la grille indiciaire de la fonction publique à laquelle il est rattaché. Dans ce cadre, le traitement est calculé selon l’échelon et le grade du professionnel. 

L’AES ne figure pas encore dans la hiérarchie de la fonction publique, mais ce métier social se rapproche des métiers de catégorie C.

Dans le cadre d’un emploi privé, en association ou clinique par exemple, la rémunération est fonction de la convention collective de l’organisme

Le salaire du salarié privé est souvent légèrement supérieur à celui de l’AES fonctionnaire, mais ce dernier profite de la sécurité de l’emploi.

Quelles sont les perspectives d’emploi ?

Avec l’augmentation de l’espérance de vie, les besoins en personnel qualifié dans les métiers du social sont de plus en plus importants

Plus d’un million de travailleurs sociaux exercent aujourd’hui en France. Un rapport de la DARES paru sur les métiers en 2022 prévoit un développement significatif des emplois dans le domaine des services à la personne.

L’accompagnant éducatif et social bénéficie de diverses perspectives d'emploi, dans des lieux différents, en fonction notamment de la spécialité choisie lors de la formation :

  • La spécialisation « Accompagnement de la vie à domicile » ouvre à des recrutements par des structures de prise en charge des personnes à domicile ou directement par les particuliers.
  • La deuxième spécialité « Accompagnement de la vie en structure collective » mène à des emplois dans des établissements sociaux ou médicaux tels que les IME (Institut médico-éducatif).
  • La spécialisation « Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire » amène le professionnel à exercer dans le cadre scolaire, dans des établissements d’accueil de la petite enfance ou encore dans des structures culturelles et de loisirs.

Quelles sont les perspectives de carrière à long terme ?

Afin de répondre au plus grand nombre de besoins et de permettre une flexibilité entre les différents parcours, le professionnel AES a la possibilité de passer le diplôme des deux autres spécialités dans le cadre de la formation continue.

Par ailleurs, le secteur du social recrutant énormément en France, les perspectives d’évolution de carrière sont intéressantes

L’AES peut par exemple envisager de préparer et passer le concours d’aide-soignant ou le diplôme d’État auxiliaire de puéricultrice ou encore devenir technicien de l’intervention sociale et familiale.

Comment trouver un emploi en tant qu’accompagnant éducatif et social ?

Comme nous l’avons vu plus haut, les perspectives d’emploi en tant qu’AES sont variées. Les sources de recherche d’emploi le sont tout autant. 

En premier lieu, Pôle Emploi centralise un grand nombre d’offres. Pour les emplois de fonctionnaire, il est conseillé de consulter les portails d’offres d’emploi de la fonction publique et de la fonction publique territoriale.

Il existe en outre de nombreuses plateformes en ligne d’emploi social

Enfin, comme dans le cadre de toute recherche d’emploi, il est intéressant de consulter les offres des plateformes généralistes d’emploi en ligne ou encore d’envoyer des candidatures spontanées.

Comment en savoir plus sur le métier d’AES ?

Pour en savoir plus sur le métier d’AES, les institutions publiques mettent à disposition un grand nombre de ressources et fiches métiers, à l’image de l’Onisep ou du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Par ailleurs, les établissements de formation fournissent parfois une documentation riche. C’est le cas de l’école skillandyou, qui propose une formation AES à distance et à laquelle vous pouvez demander une documentation gratuite sur les métiers de la santé

N’oubliez pas également de contacter et de rencontrer des professionnels afin de vous construire une idée concrète du métier.

Remplissez le formulaire pour recevoir une documentation gratuite

Laisser un commentaire