AccueilMétiersDevenir Ajusteur-Monteur : missions, salaire et formation

Devenir Ajusteur-Monteur : missions, salaire et formation

Règlage d'une machine dans une usine

Vous souhaitez en savoir plus sur le métier ajusteur monteur ? Vous êtes amateur de construction et d’assemblage ? Vous êtes rigoureux et minutieux ? Habile et ingénieux, vous êtes toujours à la recherche de solutions efficaces ? Vous avez donc toutes les qualités pour devenir ajusteur monteur ! Lisez notre fiche métier pour en savoir plus sur les compétences, le salaire, les missions et les débouchés de ce métier.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Missions

Son travail consiste à gérer un ensemble et sous-ensemble de pièces d’un système mécanique. De la réception, à l’assemblage, à la fixation puis aux tests finaux, il est chargé de toute la chaine. C’est un spécialiste des techniques de fixation et de la composition des éléments.

L’ajusteur monteur travaille dans des hangars de montage ou des ateliers d’assemblage. Il est aussi mobile et se déplace pour effectuer des opérations de maintenance, des réparations, ou bien des modifications sur des machines.

La profession d’ajusteur monteur est particulièrement recherchée avec plus de 6000 propositions de postes qui arrivent sur le marché chaque année. Il est assez simple pour lui de trouver un emploi dans un très grand nombre de secteurs comme les constructeurs aéronautiques et spatiaux, dans des sociétés spécialisées en maintenance industrielle, dans l’armement, dans les équipements industriels, dans les entreprises ferroviaires, dans les sociétés automobiles ou navals ou des fabricants d’outillages.

Voici ses principales missions :

Réceptionner et vérifier les pièces

L’ajusteur monteur va d’abord recevoir les pièces dont il aura besoin pour monter le produit. Il va vérifier si elles sont bien conformes.

Lire et traduire les plans et corriger au besoin en respectant le cahier des charges

L’ajusteur monteur va recevoir les plans ainsi que la notice d’instruction puis il va repérer quels sont les éléments, où ils doivent se placer et comment les fixer, vérifier s’il leur emplacement et leur mode de fixation. Si il s’aperçoit que les pièces ont finalement des défauts, il lui sera possible de les travailler pour les rendre sans défauts  en les limant, ponçant, perçant, etc.

Assembler les différents éléments

Lorsque l’ajusteur monteur s’est assuré que tout est bien conforme, c’est le moment pour lui d’assembler les pièces entre elles en suivant les plans. 

Contrôler et effectuer des tests

Quand il a fini de tout monter, l’ajusteur monteur va vérifier en effectuer des tests précis que tout fonctionne et qu’il n’y a pas de problèmes. Son contrôle devra être très minutieux. Si cela n’est pas le cas et qu’il remarque des dysfonctionnements, il devra procéder à des réajustements. 

Rédiger des comptes rendus

A la fin de l’assemblage et des tests, voici le moment pour l’ajusteur monteur de rédiger un compte rendu. 

Qualités et compétences pour devenir ajusteur monteur

L’ajusteur monteur est un professionnel prisé qui doit posséder beaucoup de qualités et de compétences pour effectuer son métier au mieux, en voici quelques-unes indispensables : 

  • Il est organisé : L’ajusteur monteur est méthodique. Il reçoit un nombre de pièces conséquent qu’il ne doit pas perdre et monter dans l’ordre.
  • Il possède des compétences rédactionnelles : L’ajusteur monteur doit savoir maitriser la langue afin de pouvoir écrire des rapports les plus précis et complets possibles.
  • Il est malin : L’ajusteur monteur doit être capable de se montrer inventif et ingénieux. En effet, face à une pièce qui ne convient pas il doit être à même de trouver une solution.
  • Il est précis : Il est capable de repérer un défaut très rapidement et de l’ajuster en aussi peu de temps. 
  • Il est réactif : Il doit savoir se retourner rapidement si une pièce n’est pas adaptée. 
  • Il a une bonne forme physique : L’ajusteur monteur travaille souvent debout dans des conditions difficiles : environnement bruyant, poussière, produits chimiques… cela met son corps à rude épreuve.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir ajusteur monteur ? 

Afin de devenir ajusteur monteur, il est obligatoire de posséder des diplômes à partir du baccalauréat professionnel. 

Quelle formation pour devenir ajusteur monteur ?

Voici des formations possibles pour devenir ajusteur monteur : 

Formation initiale

Niveau Bac

Bac professionnel maintenance des équipements industriels (MEI)

Ce bac pro a pour objectif de former des professionnels capables d’assurer la maintenance d’installations à caractère industriel. Une poursuite d’études est envisageable en BTS avec un bon dossier et une mention à l’examen. Ce Bac qui se prépare en trois ans après la classe de troisième.

Bac professionnel technicien outilleur

Ce bac pro forme des techniciens qui réalisent des outillages plus ou moins élaborés pour produire des objets en grande quantité. Les titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions. Une poursuite d’études est envisageable en BTS avec un bon dossier et une mention à l’examen. Ce Bac qui se prépare en trois ans après la classe de troisième.

Bac professionnel aéronautique option structure

Ce bac permet à son titulaire de savoir préparer et réaliser des opérations techniques en assurer la traçabilité, dans le cadre de la réglementation aéronautique. Il saura exploiter une documentation technique qui peut être en anglais. Ses interventions techniques sur un équipement consisteront à inspecter, diagnostiquer, monter, démonter, réparer, modifier, essayer, régler. Ce bac se prépare en trois ans après la classe de 3e

Niveau Bac +2

BTS conception des processus de réalisation de produits

Ce BTS est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat et se prépare en deux ans. Le titulaire de ce BTS deviendra un spécialiste des procédés de production mécanique, notamment par usinage. Il pourra intervenir tout au long de la chaine d’obtention (définition, industrialisation, réalisation, assemblage et contrôle) des éléments mécaniques formant les produits industriels.

DUT génie mécanique et productique

Ce DUT forme des techniciens supérieurs polyvalents capables de s’adapter rapidement aux évolutions technologiques et d’intervenir à toutes les étapes de la production : de la conception à la fabrication en passant par le contrôle de gestion. Ce DUT est accessible à tout titulaire d’un baccalauréat et se prépare en deux ans en alternance. 

Formation continue

Si vous souhaitez vous reconvertir comme ajusteur-monteur, vous pouvez le faire  la formation continue ou la VAE : voici plusieurs certifications et titres professionnels qui permettent d’y accéder : 

  • Titre professionnel (TP) monteur qualifié d’équipements industriel
  • CQPM Ajusteur Monteur Industriel
  • CQPM Ajusteur Outilleur Industriel
  • CQPM Ajusteur monteur de structures aéronefs
  • CQPM Ajusteur outilleur en emboutissage
  • CQPM Assembleur monteur de systèmes mécanisés
  • Titre professionnel mécanicien d’outillage de précision
  • Titre professionnel ajusteur mouliste
  • Titre professionnel monteur régleur de systèmes mécaniques et automatisés
  • TP monteur de structures aéronautiques métalliques et composites
  • CQPM ajusteur monteur de structures aéronefs

Perspectives d’emploi

Le jeune ajusteur monteur pourra trouver un emploi très facilement. De plus, avec de l’expérience, il lui sera possible de briguer un poste d’encadrement. Ainsi, il deviendra chef d’équipe voir responsable d’atelier. Enfin, s’il souhaite enseigner, il pourra devenir formateur pour un lycée professionnel ou un centre de formation.

Salaire d’un ajusteur monteur

Le salaire d’un ajusteur monteur débutant est d’environ 1600 € par mois. Avec quelques années d’expérience, il pourra atteindre 2200 €

Comment trouver un emploi ?

Pour trouver un emploi en tant qu’ajusteur monteur, il est possible de passer par des cabinets de recrutement comme Man power ou encore postuler auprès du Pôle emploi. Des sites comme Indeed restent aussi des pourvoyeurs d’offres.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF