AccueilMétiersDevenir cariste : missions, salaire et formation disponibles

Devenir cariste : missions, salaire et formation disponibles

Déplacement de marchandise dans un entrepot

Le métier de cariste vous intéresse ? Vous aimeriez exercer un emploi manuel et avez une bonne condition physique ? L’organisation et la réactivité sont des qualités que vous possédez ? Alors n’hésitez pas plus longtemps et lisez notre fiche métier afin de vous informer sur les missions, les compétences, les formations et le salaire du cariste.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Missions

Le métier de cariste a été trop longtemps mésestimé. Il est cependant totalement indispensable au bon fonctionnement d’une entreprise et ne requiert pas trop de diplômes pour y avoir accès. Une entreprise a besoin d’avoir un stock organisé. Le cariste le fait de la manière la plus professionnelle et efficace possible : il charge et décharge les matériaux et les produits grâce à des machines spécifiques. 

À l’aide de transpalette ou de chariot-élévateur, il gère aussi bien le stockage en magasin que l’approvisionnement des postes de fabrication. Le cariste va utiliser des logiciels et outils comme le serveur à commande vocale, le pistolet laser, les terminaux embarqués sur les chariots… Il va travailler dans tous les établissements qui possèdent des stocks de marchandises, aussi bien dans l’industrie que dans la grande distribution, le commerce, les exploitations agricoles…

Voici ses missions :  

  • Déchargement : Le cariste effectue le déchargement des produits grâce à des machines du type chariot élévateur ou transpalette. 
  • Répartition : Il fait en sorte de répartir les marchandises en fonction de leur provenance. Il va tout organiser afin d’optimiser au mieux les différents espaces de stockage. Il va imaginer les futurs déplacements et les différentes contraintes afin d’être le plus logique et le plus pratique possible.
  • Stockage : Le cariste doit respecter le cahier des charges lorsqu’il va stocker les produits. C’est selon les calibrages ou les couleurs qu’il pensera son stockage. 
  • Préparation : Le cariste prépare en amont les marchandises à charger selon les conditions d’expéditions.
  • Dépôt : Le cariste doit faire une pesée et, pour ce faire, il va déposer les marchandises sur le quai.  
  • Chargement : Le cariste s’aide d’un porte charge afin de charger les produits.  
  • Déballage : Il déballe les marchandises afin de les conditionner.  
  • Maintenance : Il peut aussi devoir assurer une maintenance légère des machines qu’il utilise. 

Qualités et compétences

Le cariste possède de multiples qualités pour pouvoir exercer son métier au mieux :  

  • Il est rigoureux : Le métier de cariste demande à ce dernier de posséder un vrai sens de la rigueur : en effet, un manque de vigilance quant à la qualité et la quantité des marchandises, un produit mal stocké… peut être fatale à une entreprise.
  • Il sait se rendre disponible : Le cariste travaille souvent en horaires décalés, que cela soit la nuit, les week-ends ou les jours fériés. Il doit donc savoir se rendre disponible. 
  • Il maîtrise l’informatique : C’est un manutentionnaire qui doit aussi savoir gérer les outils informatiques. Les tâches sont de plus en plus automatisées et l’informatique est partout, que cela soit dans la gestion des transports ou de l’entreposage.  
  • Il possède une excellente forme physique : Le cariste va travailler dans des lieux qui sont souvent poussiéreux et bruyants. De plus,malgré les machines qui l’aident dans son travail, sa position débout et ses nombreux déplacements peuvent être très fatigants. Il est important qu’il possède une bonne forme physique pour y faire face.
  • Il est habile et organisé : Le cariste doit déborder d’ingéniosité afin de pouvoir exploiter au mieux l’entrepôt. Il doit prendre en compte la hauteur, la largeur, le poids et la distance lorsqu’il range la marchandise. 
  • Il a l’esprit d’équipe : Le cariste travaille en équipe, même s’il est souvent seul sur ses machines. Il faut qu’il apprécie exercer au sein d’un groupe. 

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il n’est pas obligatoire de posséder un diplôme pour devenir cariste. Cependant, cette profession nécessite la conduite d’engins de levage et  l’obtention du Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité (CACES®), délivré après une formation professionnelle. Elle est à renouveler périodiquement.

Formations pour devenir cariste

Même si la plupart des établissements n’embauchent pas sur diplôme, il est recommandé d’en posséder un.

Formation initiale : 

Niveau CAP : 

CAP opérateur logistique

Ce CAP se déroule sur deux ans et permet aux élèves de savoir réceptionner, stocker et expédier des marchandises. Ils apprennent le contrôle des documents de transport, la vérification de la qualité des produits, le choix du matériel de manutention adapté, l’entreposage, la préparation de commandes, l’étiquetage des colis. Ils seront capables d’utiliser des outils informatiques de logistique et pourront conduire des chariots élévateurs dans le respect des règles de sécurité.

Niveau BEP : 

BEP logistique et transport

Certificat de niveau V passable en trois ans, ce BEP permet de maîtriser l’ensemble des procédures de préparation et de suivi du transport de marchandises. De la réception de la marchandise aux demandes clients, en passant par l’étude des dossiers, l’établissement des documents de transport, le titulaire sera opérationnel pour être en charge du contrôle de la conformité de la livraison lors de la réception des colis et de l’acheminement des marchandises vers le lieu de stockage. 

Niveau Bac Pro : 

Bac professionnel logistique

Ce bac pro se prépare en trois ans et permet à son titulaire de participer et de réaliser les opérations de réception et de mise en stock (flux entrant), de préparer des commandes et d’expédier des marchandises en respectant les procédures, les règles de sécurité, les normes de qualité et d’environnement.

Formation continue :

Si vous avez envie de vous réorienter, il est tout à fait envisageable d’exercer le métier de cariste en passant par la formation continue. Vous pouvez faire les formations mentionnées plus haut ou préparer les titres professionnels d’agent magasinier, technicien en logistique d’entreposage ou encore cariste d’entrepôt. 

Perspectives d’emploi

C’est un métier dans lequel les offres d’embauche sont nombreuses. Le cariste n’a pas de souci à se faire quant à sa recherche d’emploi. Avec le temps et l’expérience, il pourra devenir chef magasinier, chef de quai, responsable d’entrepôt, gestionnaire de stocks… S’il souhaite se former, une orientation vers la conduite de véhicules spécialisés dans le BTP est totalement envisageable. 

Salaire d’un cariste

Le salaire du cariste débutant est de l’ordre du SMIC. C’est sans compter les primes et les indemnités de déplacement  qui peuvent s’ajouter selon l’entreprise dans laquelle il travaille. 

Comment trouver un emploi ?

Afin de trouver un emploi de cariste, il vous est possible d’aller sur des sites comme monster, meteojob ou encore le site de pôle emploi.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF