AccueilMétiersDevenir charpentier : missions, salaire et formation

Devenir charpentier : missions, salaire et formation

Construction d'une charpente

Vous aimeriez devenir charpentier ? Manuel, vous aimez travailler le bois ? Vous êtes une personne responsable ? Votre condition physique est excellente ? Vous êtes flexible ? Votre sens du relationnel n’a pas d’égal ? Vous ne souffrez pas du vertige ? Apprenez en plus sur les compétences, le salaire, les missions et les débouchés du charpentier en lisant notre fiche métier.

Formation disponible :

Formation bâtiment et travaux publics

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

Missions

Le charpentier est une des clefs de voûte d’un chantier. C’est un artisan spécialiste du bois qui va aussi bien travailler sur des bâtiments qui possèdent une ossature en bois que sur des charpentes traditionnelles, des constructions publiques ou encore des hangars agricoles. Il est aussi en mesure d’aménager des combles, de poser du plancher ou des escaliers. Il reçoit les plans d’un architecte ou les dessine puis il va réaliser à taille réelle le projet après être passé par l’épure. Artisan manuel, il peut toutefois s’accompagner de machines et d’ordinateurs. Outre le bois, le charpentier utilise aussi du PVC, des plastiques, du verre, etc. Voici ses missions : 

  • Dessin : Que cela soit sous la tutelle d’un architecte d’intérieur ou de lui-même, le charpentier imagine puis dessine les plans du projet. 
  • Epure : Il va ensuite reproduire sur du contre plaqué le projet de construction en grandeur réelle. Cela s’appelle l’épure. 
  • Sélection : Il va sélectionner le bois qu’il imagine étant le meilleur pour le projet de construction. 
  • Tracé et taille : Il va tracer et tailler les pièces.
  • Assemblage : Il va assembler toutes les pièces ensemble pour réaliser sa création. 

Qualités et compétences

Le charpentier est un artisan professionnel qui possède beaucoup de compétences mais aussi des qualités humaines. En voici quelques-unes indispensables : 

  • Il est organisé : Le charpentier ne peut pas être désorganisé. Il lui faut être sérieux et avoir un esprit d’organisation. 
  • Il ne souffre pas du vertige : Il arrive souvent que le charpentier doive travailler en hauteur. Ainsi, il ne peut pas être soumis au vertige.  
  • Il possède un excellent sens du relationnel : Il travaille toujours en équipe. Il est assisté par d’autres professionnels comme les architectes, par exemple. Il doit donc être sociable.  
  • Il est flexible : Tenir un planning de construction n’est pas chose évidente. Le charpentier est souvent amené à faire des heures supplémentaires. De plus, il peut avoir à travailler loin de son habitation. 
  • Il jouit d’une excellente forme physique : Être charpentier requiert une parfaite forme physique car il doit soulever des charges lourdes, travailler en extérieur, sous n’importe quelles conditions… 

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Afin de devenir charpentier, il est obligatoire de posséder un diplôme, mais il n’est pas nécessaire d’avoir le bac. 

Formations pour devenir charpentier

Voici des formations possibles pour devenir charpentier. 

Formation initiale :

Niveau CAP : 

CAP charpentier bois

Ce diplôme est accessible en deux ans et permettra à son titulaire de travailler au sein d’entreprises des secteurs de la charpente et de la construction bois. Il interviendra en construction, réhabilitation, rénovation ou restauration de bâtiments et de locaux. Selon les chantiers, il travaillera de façon autonome ou en équipe. Il sera en mesure de tailler et de traiter différentes pièces (poutres, bardages, parquets, escaliers…) d’après les relevés et les croquis qu’il a réalisés. Sur le chantier, il assemblera les pièces et posera les ouvrages ou remplacera les éléments défectueux. Il saura choisir les matériaux adéquats (bois et dérivés), organisera son chantier (préparation du matériel, mise en sécurité, tri des déchets…) et les diverses étapes de son travail. Il sera à même d’évaluer et de contrôler la qualité de ses réalisations.

Niveau bac ou équivalent :

BP charpentier

Cette formation en deux ans permettra au titulaire d’avoir un niveau bac. Il sera un professionnel hautement qualifié. Il interviendra dans la réalisation, la réhabilitation et la restauration de charpentes et de tous types de structures en bois. Il en assurera le suivi et l’entretien. Il pourra participer au diagnostic et à l’étude de faisabilité du projet, que ce soit sur du contemporain ou sur des ouvrages du patrimoine architectural. Ensuite, il partagera son temps entre l’atelier et le chantier. En atelier, il préparera, organisera et prendra en charge la fabrication d’ouvrages tels que les escaliers, abris de jardin, revêtements de façade… Sur chantier, il montera des charpentes, des étaiements… Il pourra travailler dans une entreprise artisanale, une PME ou une PMI du secteur. Après quelques années d’expérience, il évoluera vers la qualification de maître ouvrier et assurera la fonction de chef d’équipe. Il pourra ensuite reprendre ou créer une entreprise.

Après le bac :

BTS SCBH – systèmes constructifs bois et habitat

Le titulaire de ce BTS accessible en deux ans sera en mesure d’intervenir, de la conception technique à la réception des ouvrages de la construction bois. Chaque projet, qu’il soit de construction, de rénovation ou d’extension, le mettra en relation avec tous les partenaires de l’entreprise (client, fournisseurs, personnel). Son rôle consistera à apporter une réponse technique et économique à une affaire (métré, devis, solutions constructives…). Il élaborera le dossier de production avec les notes de calcul. Responsable de chantier, il organisera et assurera la pose de tous les éléments du bâtiment majoritairement en bois : charpente, couverture, poutres, murs, menuiseries, parquets, portes, fenêtres, agencements extérieurs. Il utilisera l’outil informatique (CAO, simulations des comportements et calculs, CFAO, logiciels de calcul de devis, de gestion de chantier…).

Licence pro métiers du BTP : bâtiment et construction

Cette licence réalisable en un an, de niveau bac + 3, se prépare en lycée, IUT ou dans les universités.  A l’issue de la formation, le titulaire accédera à un poste d’adjoint du chef d’entreprise au sein d’une petite entreprise ou fera de la conduite de travaux dans les moyennes entreprises ou grands groupes. Il sera en mesure de traiter une affaire en neuf ou en rénovation, en relation avec le client, pour la réalisation du chantier en prenant en charge la conception, la préparation, la gestion financière et technique. Il aura également acquis une responsabilité supplémentaire liée aux thématiques de la construction durable.

Prespectives d’emploi

Le BTP ne manque pas de propositions d’embauche et reste un secteur d’avenir pour les jeunes. Les offres d’emplois sont fréquentes et nombreuses. Ainsi, le choix d’un métier comme charpentier reste excellent. Avec l’expérience, il pourra devenir formateur, maître ouvrier, chef d’équipe, ou bien créer sa propre entreprise. 

Salaire d’un charpentier

Avec de l’expérience, le charpentier va toucher environ 1 800 € par mois, mais il commencera au SMIC. 

Comment trouver un emploi ?

Le pôle emploi est un excellent pourvoyeur d’annonces, mais il est aussi possible de trouver une offre via des sites comme randstad ou encore météo job.

Formation disponible :

Formation bâtiment et travaux publics

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme