AccueilMétiersDevenir concierge d’entreprise : missions, salaire et formation

Devenir concierge d’entreprise : missions, salaire et formation

Femme dans une entreprise

Le métier de concierge d’entreprise vous attire ? Vous êtes doué pour les relations humaines ? Vous aimez être aux petits soins pour votre prochain ? Si oui, plongez-vous dans la lecture de cette fiche métier qui vous informera sur les missions, le salaire et les débouchés de ce professionnel qui aime définitivement faciliter la vie des autres.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Missions

Le concierge d’entreprise fait gagner du temps aux salariés d’une entreprise en répondant à un certain nombre de leurs besoins chaque jour : repas, pressing, courses alimentaires, location de véhicule, billetterie, lavage de véhicule, achat de cadeaux de dernière minute… L’objectif est de leur faciliter la vie en prenant en charge des tâches qu’ils n’ont le temps de faire ni durant leurs heures de travail ni en dehors. Le comité d’entreprise paie la permanence du concierge. Les salariés paient les services qu’ils demandent.

Le concierge travaille seul à la vente de certains produits qu’il met directement à disposition des salariés dans l’entreprise et avec des prestataires (réparateurs, horlogers, traiteurs, restaurateurs, pressings…) pour des demandes plus particulières. Un concierge peut aller jusqu’à organiser des évènements pour les clients, anniversaires, prises de rendez-vous… Il sait se rendre indispensable et répondre aux problématiques pratiques posées par de longues journées de travail et un agenda chargé.

Il travaille soit dans une conciergerie implantée, soit dans une conciergerie itinérante. Il doit connaître parfaitement son secteur et pouvoir devancer les attentes de ses clients.

Certaines conciergeries officient également auprès des étudiants et des seniors.

Voici quelques-unes des missions d’un concierge d’entreprise :

  • Accueil : Le concierge assure une permanence au sein de l’entreprise. Il y accueille les clients, les renseigne, effectue des opérations de promotion.
  • Prise en charge des demandes : Il reçoit les diverses demandes des salariés et les organise dans la même journée.
  • Gestion des stocks : Le concierge gère lui-même les ventes de produits de dépannage (pain, timbres…) au sein de l’entreprise durant les heures d’ouverture de la conciergerie. Il doit veiller aux stocks.
  • Déplacements : il se déplace jusqu’à l’employé et/ou jusqu’au prestataire pour effectuer les démarches demandées.
  • Facturation : Le concierge doit maîtriser l’outil informatique car il est en charge de la facturation des prestations de dépannage autant que des prestations extérieures.
  • Recherche de prestataires : Il est en quête de prestataires avec des offres de services avantageuses et des tarifs intéressants. Il peut avoir à négocier ces tarifs.

Qualités et compétences

Le concierge d’entreprise possède un grand nombre de compétences et de qualités pour mener à bien son travail. En voici quelques-unes :  

  • Présentation impeccable : Il représente l’entreprise. Il se doit de bien présenter, de la tête aux pieds, et d’être extrêmement poli.
  • Maîtrise d’une langue étrangère : Voire deux. A commencer par l’anglais afin de travailler avec des entreprises internationales.
  • Grande disponibilité : C’est un service à la personne. Le concierge doit pouvoir répondre aux différentes demandes des salariés de différentes entreprises à différentes heures en parfois peu de temps.
  • Sang-froid : Il arrive que les clients soient pressés, insatisfaits. Il faut que le concierge réponde avec tact et ne se stresse pas face aux retards et imprévus.
  • Mobilité : Le concierge d’entreprise possède un permis de conduire car il a un grand nombre de déplacements à effectuer par jour.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour devenir concierge d’entreprise. Toutefois, une formation est nettement souhaitable. Les employeurs recrutent au niveau bac, bac + 2, recherchant surtout des personnes qui ont le sens du service, le permis B et sont autonomes.

Formations pour devenir concierge d’entreprise

Niveau bac + 2 :

BTS Management en hôtellerie-restauration option C

Le BTS Management en hôtellerie-restauration option C, management d’unité d’hébergement, se déroule sur deux ans après le bac. Il permet à son titulaire d’encadrer et gérer des équipes dans le domaine de l’hébergement hôtelier et d’apprendre à être au service du client.

Au programme :

  • Conception et production de services en hôtellerie-restauration
  • mercatique des services en hôtellerie-restauration
  • management de la production de services
  • pilotage de la production de services
  • projet d’entrepreneuriat en hôtellerie-restauration.

Niveau bac + 3 :

Bachelor in Luxury Hotel Management spécialisation conciergerie

Cette formation de niveau bac + 3 est reconnue par l’état. Elle permet de devenir concierge d’hôtel autant que concierge d’entreprise tout en maîtrisant les codes du luxe et du management.

Au programme

  • Réception et réservation
  • service de gouvernance
  • bureautique
  • étiquette et protocole
  • marketing du luxe
  • vente et négociation
  • esprit de service
  • general management
  • conciergerie
  • service commercial
  • communication comportementale…

Perspectives d’emploi

Avec le temps, le concierge peut devenir chef d’équipe, superviseur, responsable régional. Avec un bon portefeuille d’entreprises, il peut également se mettre à son compte et créer sa propre conciergerie.

Salaire d’un concierge d’entreprise

Un concierge d’entreprise gagne de 10,80€ brut à 12€ de l’heure et travaille souvent à temps partiel. Certains employeurs du secteur proposent toutefois des salaires allant jusqu’à 1 800€ brut par mois pour un temps complet.

Comment trouver un emploi ?

Afin de trouver un emploi, vous pouvez parcourir les offres de pôle emploi ou encore indeed ou créer votre propre conciergerie pour répondre aux besoins grandissants des entreprises de votre localité.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF