AccueilMétiersDevenir Gouvernante d’étage : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Gouvernante d’étage : missions, salaire et formation

Gouvernante qui vérifie une chambre d'hôtel

Le métier de gouvernante d’étage vous intéresse ? Organisé et diplomate, vous avez un sens élevé du détail et du relationnel ? La méthode et la rigueur sont des qualités qui vous caractérisent ? Enfin, vous avez une excellente condition physique avec des aptitudes managériales ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

La gouvernante d’étage est une professionnelle hautement qualifiée qui s’occupe de l’intendance dans un établissement hôtelier. Si la profession est à connotation féminine, soulignons d’entrée qu’elle est tout de même ouverte aux deux sexes.

En effet, la gouvernante d’étage s’assure de ce que l’hôtel dans lequel il travaille se trouve dans un état de propreté incontestable. À ce propos, elle est la responsable de la préparation des chambres et doit donc superviser le travail du personnel. Ainsi, que ce soit les paliers, les escaliers, les couloirs et les chambres, il veille à ce que tout se trouve parfaitement en état afin de garantir le meilleur confort aux clients.

Elle dirige l’intervention de l’équipe d’entretien en sillonnant chaque chambre. De la petite tache sur une couverture au dysfonctionnement de l’installation électrique en passant par la lingerie de l’hôtel, rien n’échappe à la vigilance de la gouvernante d’hôtel.

Comme vous l’aurez compris, la gouvernante d’étage joue un rôle crucial en ce qui concerne la fidélisation de la clientèle d’un établissement hôtelier. Pour cela, elle doit accomplir un certain nombre de missions spécifiques.

Contrôler les équipements

La gouvernante d’étage commence tout d’abord par vérifier que toutes les installations fonctionnent correctement dans chaque chambre. Avec discrétion, elle éprouve les installations électriques et la plomberie. Elle s’assure que les lampes de chevet, les cintres, les oreillers, les bouquets de fleurs sont bel et bien en place. En cas de nécessité, elle fait intervenir des professionnels et l’équipement nécessaire pour la résolution immédiate des dysfonctionnements.

Gérer l’équipe et les stocks

Pour optimiser le rendement de son personnel, la gouvernante d’étage s’occupe de leur planning. Elle s’occupe ensuite de les répartir pour s’occuper des chambres de l’hôtel en fonction de leur état (libre ou occupée). Elle gère également les stocks de linge et des produits de nettoyage.

Garantir l’hygiène et la sécurité

Comme nous avons déjà eu à l’évoquer, il revient à la gouvernante d’étage d’inspecter la propreté des chambres, des paliers, des couloirs, des balcons, des toilettes ainsi que celle des linges et du lit. Dans le même temps, elle doit s’assurer que les équipements techniques de protection, notamment les détecteurs de fumées, les extincteurs, les caméras cachées… sont en état de fonctionnement.

Enfin, la gouvernante d’étage se tient prête à écouter les réclamations ou souhaits des clients concernant leur hébergement.

Qualités et compétences

Pour accomplir sans difficultés les missions qui incombent à son profil, la gouvernante d’étage doit posséder des compétences et qualités humaines en rapport avec son métier. En voici quelques-unes :

  • L’aptitude managériale : appelée à encadrer et à coordonner les activités du personnel, la gouvernante doit obligatoirement savoir organiser un planning et motiver ses collaborateurs. Parfois, elle participe au recrutement du personnel d’étage. Elle se retrouve donc souvent dans une posture de manager.
  • Sa capacité de gestion : responsable de la fourniture des équipements des chambres et des toilettes, la gouvernante doit savoir gérer les ressources en respectant le budget qui lui a été attribué.
  • Sa méthode et sa rigueur : la gouvernante d’étage met en place sa propre méthode de fonctionnement afin de conduire à la fois les activités du personnel et garder un œil à la propreté des pièces.
  • Son sens de l’observation : la gouvernante d’étage doit également savoir faire preuve d’observation dans le but deafin de détecter les petits défauts et les corriger avant l’arrivée des clients.
  • Son perfectionnisme : dotée d’un grand sens du détail, la gouvernante d’étage ne tolère aucun écart en ce qui concerne l’hygiène, surtout lorsqu’il s’agit d’un hôtel de luxe.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Pour devenir gouvernante d’étage, il faut absolument suivre une formation certifiée et reconnue par l’État. Le CAP Commercialisation et services en hôtel est le minimum requis pour entrer dans cette profession. Néanmoins, un baccalauréat ou un BTS (Bac +2) validé dans une spécialité en lien avec l’hôtellerie sont très privilégiés par les recruteurs.

Formations

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Il existe plusieurs formations permettant de devenir gouvernante d’étage. Les diplômes vont du CAP au BTS. Pour ceux qui souhaitent exercer cette formation, voici quelques exemples de formations intéressantes.

Niveau CAP

CAP CSHCR – Commercialisation et Services en Hôtel-Café-Restaurant

Le titulaire du CAP CSHCR contribue au bien-être et au confort de la clientèle qui fréquente l’hôtel au sein duquel il travaille. Ses principales qualités portent sur l’organisation des prestations, l’accueil des clients et la commercialisation des services. Il peut accéder à de nombreuses fonctions dans les secteurs de la restauration et de l’hébergement : gouvernante d’étage, valet de chambre, serveur, garçon de café, etc.

Niveau Bac

BP Gouvernante

Le Brevet professionnel Gouvernante se prépare en 2 ans après un diplôme de niveau CAP ou en 3 ans à partir de la seconde. Il forme typiquement au métier de gouvernante d’étage. Le titulaire du diplôme possède alors les qualifications requises pour organiser et assurer le fonctionnement d’un établissement hôtelier ou un cadre personnel.

Le programme de formation est axé sur la pratique professionnelle en hébergement, les sciences et techniques appliquées à ce domaine ainsi qu’à la gestion.

BAC STHR – Sciences et Technologie de l’Hôtellerie et de la Restauration

Le bac STHR est destinée aux futurs professionnels des domaines de l’accueil, de l’hébergement, de la restauration et du tourisme. Elle dure 3 ans après la classe de seconde et nécessite une excellente maîtrise de l’anglais, de la résistance et de la rigueur.

Formation professionnalisante, elle permet au titulaire du diplôme de vite s’insérer dans le milieu professionnel avec la possibilité de poursuivre les études supérieures. Le programme de formation est axé sur la pratique. Tout au long de son cursus, l’élève étudie l’économie et la gestion hôtelière, les sciences et technologies des services, les technologies culinaires, etc.

Le titre du Cours hôtelier de Besançon « Gouvernante-Réceptionniste » est une certification du RNCP du niveau baccalauréat qui permet de prétendre au métier de gouvernante d’étage.

Niveau Bac +2

BTS Responsable d’hébergement

Ce BTS permet d’acquérir les compétences nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de services d’hébergement dans un hôtel tout en veillant au respect des procédures et normes. La formation dure 2 ans au bout desquels le titulaire acquiert les connaissances ci-après :

  • La mise en œuvre des procédures de réservation ;
  • l’organisation et l’accueil des clients ;
  • le traitement des réservations, réclamations en lien avec le fonctionnement des services et proposition des solutions adaptées ;
  • la mise à jour des prestations ;
  • la gestion d’équipe ;
  • la mise en œuvre des procédures de départ…

Le diplôme est à valeur internationale et permet au titulaire d’occuper les fonctions de gouvernante d’étage dans tous les pays de l’Union européenne (UE).

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’une gouvernante d’étage est évalué à environ 1 500 euros bruts par mois en début de carrière. Avec le temps, et à mesure qu’il acquiert de l’expérience, cette rémunération s’améliore considérablement et peut atteindre les 4 000 euros bruts par mois.

Débouchés

L’hôtellerie est un secteur qui se porte bien, et avec ses possibilités d’envisager une carrière à l’étranger, les perspectives d’embauche sont très sûres pour une gouvernante d’étage. Les hôtels 3 ou 4 étoiles, les centres de loisirs, les palaces, les villages de vacances et les stations de tourisme sont quelques-unes des structures qui recherchent les compétences de ce professionnel.

Après quelques années d’exercice, avec un bon niveau d’études et de bonnes connaissances en gestion, la gouvernante d’étage peut rapidement gravir les échelons et devenir gouvernante seconde, gouvernante générale ou encore directrice de l’hébergement.

Trouver un emploi

Pour obtenir son premier poste, la future gouvernante d’étage peut multiplier ses candidatures auprès des structures qui recherchent son profil. Elle a également la possibilité de postuler aux nombreuses offres disponibles sur les sites de recherche d’emploi.