Devenir parfumeur | Fiche métier

Vous êtes issu d’une formation de chimie ou de biologie et vous êtes à la recherche d’une profession qui vous permette utiliser votre créativité, votre mémoire sensorielle et votre sensibilité olfactive.

Pourquoi ne pas développer votre don et devenir parfumeur? Suivez le guide et découvrez notre fiche métier de parfumeur.

Qu’est-ce qu’un parfumeur?

Le parfumeur crée ou participe à l’élaboration des senteurs de nombreux produits de consommation. 

Il est ainsi à l’origine des parfums de nos savons, shampoings, yaourts, détergents, produits ménagers et autres éléments qui embaument notre quotidien.

Formation conseillère en parfumerie

Avec KARIS Formation

  • À distance
  • Salarié en poste • Demandeur d'emploi • Entreprise • Étudiant
  • Diplômé ou remboursé

Il peut également être le « nez » indispensable à la création des parfums issus des grandes maisons du luxe.

Grâce à sa mémoire olfactive et à son odorat très aiguisé, le parfumeur est à même de reconnaitre et dissocier des milliers de senteurs

Que ce soit pour un parfum de grande marque ou pour l’effluve d’un shampoing, le parfumeur doit utiliser sa banque de données olfactives personnelle mais également savoir décrypter la composition chimique d’une odeur pour pouvoir la reconstituer.

Il doit savoir marier les senteurs pour obtenir le parfum le plus proche de l’attente du client. Il est à la fois chimiste, biologiste, artiste, directeur marketing et manager.

Enfin, il doit savoir se plier aux normes sanitaires et protocoles drastiques des laboratoires industriels et cosmétiques.

metier parfumier

Missions du parfumeur

  • Créer de nouvelles fragrances en adéquation avec les attentes du client
  • Réaliser les tests et les essais indispensables à partir de milliers de molécules naturelles ou synthétiques pour valider le processus.
  • Adapter la senteur au produit auquel elle est destinée, toujours en accord avec la volonté du client et en adéquation avec la réalité du consommateur.
  • Détecter l’éventuelle toxicité d’un alliage et prendre garde à respecter les normes définies par l’International Fragrances association.
  • Respecter les protocoles des laboratoires et les secrets de fabrication.

Qualités pour devenir Parfumeur

Créativité et imagination

Le parfumeur se distingue par son esprit créatif. Il doit composer des parfums qui soient uniques et qui font la différence. 

Que ce soit pour l’industrie chimique ou la parfumerie de luxe, il doit avoir une certaine fibre artistique. 

Il mettra son imagination au service de sa créativité pour élaborer des fragrances d’exception.

Mémoire olfactive et odorat très pointu

Le parfumeur doit jouer de patience et affuter sa mémoire tel un sportif de haut niveau. Il devra apprendre à reconnaitre et enregistrer au cours de sa carrière des milliers d’odeurs. 

Il devra pour cela disposer d’un odorat naturellement performant qu’il conviendra de faire travailler en continu tel un muscle.

Curiosité

La curiosité sera un moteur pour toujours être en quête de nouvelles senteurs, pour comprendre les modes et les attentes des consommateurs. 

Elle sera également un atout pour se tenir au fait des avancées technologiques et de leurs conséquences sur la chimie de demain.

Formations pour devenir parfumeur

Les débouchés pour devenir parfumeur étant peu nombreux, les formations sont plutôt rares et sélectives. 

Il est recommandé d’être issu d’un baccalauréat S (scientifique) ou STL, (science technologique de laboratoire) et de se diriger ensuite vers une licence de chimie bac +3 pour intégrer ensuite une formation spécifique au métier de parfumeur.

Formations initiales

Niveau CAP

Il est possible d’intégrer certaines formations sous contrat d’apprentissage. Il faut pour cela être âgé de moins de 30 ans au moment de la signature du contrat. 

L’ISIPCA notamment propose cette possibilité auprès de son CFA.

Niveau bac +2

  • DUT Chimie : il prépare à l’admission en licence professionnelle.
  • BTS Chimie : il prépare à la licence professionnelle.

Niveau bac +3

  • Licence professionnelle en chimie ou biochimie : pour exemple : Licence professionnelle chimie formulation, parcours Applications, analyses et naturalité en cosmétique et parcours applications, analyses et naturalité en arômes et parfums de l’Université de Saint-Quentin-en Yvelines ou Licence professionnelle en Sciences et Technologies Parfums, Arômes et cosmétiques de l’université de Montpellier (LPROPAC).
  • Bachelor en création et management de l’industrie du parfum de l’École Supérieure du Parfum de Grasse : les admissions en première année sont réservées aux lycéens des filières générales, le Bachelor se fait en trois ans. Les admissions en deuxième et troisième année sont réservées aux étudiants de Licence 2 ou 3 cursus scientifique.

Niveau bac +5

Master Professionnel en chimie ou biochimie :

  • Master pro ingénierie des cosmétiques, arômes et parfums(ICAP).
  • Master professionnel Arômes, parfums et cosmétiques (ARPAC).
  • Master professionnel formulation et évaluation sensorielle en parfumerie.
  • Titre de créateur manager en parfumerie et cosmétique.

Formation continue

L’accès aux formations est possible par la voie de la formation continue. 

Les licences professionnelles des universités donnent accès à la formation continue par l’intermédiaire du CPF Projet de transition professionnelle.

De la même manière l’ISIPCA dispose d’un catalogue de formations dans le cadre de la formation continue.

  • Licence professionnelle de l’UVSQ : chimie formulation, parcours Applications, analyses et naturalité en cosmétique et parcours applications, analyses et naturalité en arômes et parfums. Accessible en formation continue.
  • Licence professionnelle en Sciences et Technologies Parfums, Arômes et cosmétiques de l’université de Montpellier. Accessible en formation continue.
  • Formations courtes de l’ISIPCA pour la formation continue.

Remarque: il est également possible de bénéficier d’une VAE pour pouvoir intégrer les cursus ou prétendre à un diplôme.

Quel est le salaire d’un parfumeur?

Le parfumeur peut gagner en début de carrière entre 1500 et 2000 euros bruts mensuels, en fonction de son niveau d’étude, de son poste et de son entreprise. 

Le métier est rare et exigeant, de ce fait les salaires sont assez élevés pour un parfumeur confirmé, se situant en moyenne aux alentours de 3500 à 4000 euros bruts.

Débouchés et évolutions du parfumeur

Les places sont très prisées, c’est pourquoi l’évolution d’un parfumeur est étroitement liée à son talent et à la solidité de son expérience. 

Un jeune diplômé trouvera plus certainement un poste de préparateur assistant parfumeur. Il s’occupera alors des mélanges de matières sous la direction du parfumeur

Puis il pourra éventuellement devenir parfumeur training puis évaluateur, interprète du désir des clients ou en charge du contrôle de la qualité. 

Le parfumeur devra quoiqu’il en soit faire preuve de talent et de persévérance pour accéder aux nombreuses facettes de ce métier si intense.

Formation conseillère en parfumerie

Avec KARIS Formation

  • À distance
  • Salarié en poste • Demandeur d'emploi • Entreprise • Étudiant
  • Diplômé ou remboursé