10 métiers du tourisme qui recrutent en 2020

Avec près de 90 millions de visiteurs par an, la France reste la première destination touristique mondiale

Secteur d’activité florissant, il se structure au fil des évolutions des technologies et des dernières tendances. 

Quels sont les métiers du tourisme qui recrutent le plus aujourd’hui ? Zoom sur ces professionnels qui travaillent souvent dans l’ombre.

Chef de produit

chef produit tourisme

Le chef de produit travaille chez un tour-opérateur, ou en agence de voyages locale ou sur le web. 

Sa mission : élaborer des programmes de voyage en fonction d’une cible de clientèle et définir leur tarif. 

Selon les destinations qu’il traite, un chef de produit doit avoir des compétences en langues étrangères. Il doit également faire preuve de créativité et de curiosité. 

Ce métier est l’intermédiaire entre plusieurs partenaires. Il constitue un maillon essentiel dans l’ensemble des métiers du voyage. Par conséquent, d’excellentes capacités relationnelles sont nécessaires.

Poste à responsabilités, il nécessite une formation en tourisme telle qu'un master. 

Acheteur voyage

acheteur voyages

Dans le domaine du tourisme de loisirs, un acheteur voyage fait partie de l’équipe du chef de produit. 

Il est en charge de la négociation des achats avec les partenaires principaux tels que hôteliers ou compagnies aériennes. 

Il gère également les plannings des achats et les remplissages selon les demandes des clients. Il est donc primordial d’être bon négociateur et bon gestionnaire.

Dans le domaine des voyages d’affaires, l’acheteur voyage est en charge des réservations de transport et d’hébergement pour ses collaborateurs. 

Pour ce poste diverses formations sont possibles : économie ou comptabilité à l'université, ou bien un cursus en école de tourisme ou de commerce.

Commercial

commercial

Comme dans tout autre secteur d'activité, le rôle du commercial est essentiel. 

Sa mission : trouver et fidéliser de nouveaux clients. Le commercial en tourisme est basé dans des sociétés qui ont pour cible des groupes de touristes. 

Il exerce donc chez les tour-opérateurs, groupes hôteliers ou encore dans des parcs d'attractions.

Il est en relation avec de nombreux partenaires et est en lien constant avec la plupart des services de la société. 

Sa fonction est primordiale : de son efficacité dépendent en partie les résultats financiers de l'entreprise.

Pour ce métier du tourisme, une formation commerciale en université ou école de commerce est demandée.

Chef de projet événementiel ou Event manager

event manager

La mission essentielle de l'Event manager est de gérer de A à Z l'organisation d’événements privés ou professionnels pour le compte d'un client. 

Il exerce aussi bien en agence événementielle que dans les Palais des Congrès ou hôtels. 

Véritable logisticien, il doit coordonner les différents prestataires qu'il a soigneusement sélectionnés au préalable. Il est l'intermédiaire entre le client et les intervenants professionnels. 

Les qualités d’un bon chef de projet événementiel sont nombreuses : esprit de synthèse, aptitude à manager, gestion de planning, etc. 

Une formation en école de communication ou un master en gestion événementielle est recommandée.

Yield ou Revenue manager

revenue manager

Ce métier est devenu essentiel dans les secteurs de l'hôtellerie et du transport aérien. 

Il est désormais de plus en plus recherché chez tous les acteurs du tourisme. 

Une part importante de la rentabilité de l’entreprise repose sur le Yield manager. 

En effet, il détermine sa politique tarifaire en anticipant les évolutions de l'offre et de la demande.

Sa mission : vendre les produits au meilleur prix pour optimiser les profits de la société. Il s'agit d'une profession exigeante qui implique d'aimer les chiffres. 

Les meilleurs diplômes pour accéder à ce métier du tourisme sont les bac + 5 d'écoles de commerce ou d'écoles de tourisme, ou un master en gestion.

Responsable communication

responsable communication

Les missions du responsable communication se sont élargies ces dernières années. Il reste toujours en charge de la promotion d'un territoire ou des produits de sa société.

Cependant, il ne s'occupe plus seulement des relations presse ou avec différents partenaires. Il a désormais pour mission la gestion de l'image digitale de la société et de ses produits. 

En effet, à l'heure des réseaux sociaux, la présence sur le web est primordiale.

Dorénavant, le responsable communication se doit de créer, animer et fidéliser une communauté sur internet. 

Un niveau bac + 3 à Bac + 5 en tourisme ou communication et marketing est généralement requis.

Conseiller en voyages

conseiller voyage

Dans les métiers du tourisme, le conseiller en voyage est le plus connu. Il cible les besoins des clients et leur propose des séjours adaptés. 

Il se charge des réservations et de la gestion administrative du dossier.

Malgré le développement d'Internet, le nombre de conseillers en voyages augmente. 

Poussé par un besoin croissant de contact humain, il s'agit d'un métier essentiel pour les agences de voyages.

Les qualités relationnelles du conseiller sont primordiales. C'est ce qui contribue à sa valeur ajoutée par rapport à un concurrent ou aux offres du web. 

Pour ce métier, la formation tourisme requise se porte essentiellement sur un BTS ou une licence pro.

Agent d'accueil

agent d'accueil

À l'instar du conseiller en voyages, on constate un besoin croissant d’agents d’accueil ces dernières années. 

Garant de l’image de la structure pour laquelle ils travaillent, on les trouve essentiellement en offices de tourisme ou dans des structures d’hébergement ou de loisirs. 

Les missions d’un agent d’accueil sont variées : recueil et diffusion d’informations, vente de produits, gestion de documentation, conseils, etc. 

C’est un métier qui nécessite un bon contact et une envie de transmettre aux autres. Des compétences en langues étrangères sont bien évidemment indispensables.

Une formation tourisme spécifique n’est pas forcément nécessaire mais un BTS Tourisme est tout de même apprécié.

Responsable partenariats

responsable partenariats

Métier du tourisme méconnu, le responsable partenariats devient incontournable dans les grandes entreprises du tourisme.

Il exerce au sein de toute structure qui a besoin de développer des relations avec les autres acteurs du tourisme.

Dans une compagnie aérienne, il noue par exemple des accords commerciaux avec des hôtels pour élargir sa gamme de services. 

Dans une agence de voyages, il négocie des gains auprès de ses fournisseurs pour des opérations commerciales. 

Pour cette profession, un excellent relationnel et de solides connaissances en marketing sont nécessaires. 

L’idéal est donc une formation en école de commerce ou un Master spécialisé en travel management.

Business analyst

business analyst

Face au développement constant de l'offre touristique et à la concurrence accrue, le Business analyst occupe un poste clé dans une société. 

Son rôle consiste à analyser l'ensemble des données chiffrées de l'entreprise. Il peut s'agir des données internes mais également d'une veille concurrentielle de l'activité.

Il s’appuie ensuite sur cette analyse pour déterminer les orientations stratégiques à adopter.

Le Business analyst doit donc être parfaitement à l'aise avec les chiffres et avoir un excellent esprit de synthèse. 

Il peut être issu d'une école d'ingénieurs ou d'une Maîtrise en administration des affaires.