AccueilMétiersDevenir Gestionnaire de paie : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Gestionnaire de paie : missions, salaire et formation

Zoom sur un bulletin de paie

Le métier de gestionnaire de paie vous intéresse ? Organisé et rigoureux, vous êtes à l’aise avec les chiffres ? Les métiers de la finance vous passionnent et vous êtes doté du sens du relationnel ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formations disponibles pour devenir gestionnaire de paie :

Comptalia

Formation Graduate Gestionnaire de Paie

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi

Formation pour devenir Gestionnaire de paie

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi

TOP formations en ligne :

Missions

Le gestionnaire de paie est un spécialiste des questions administratives relatives à la gestion des salariés et du versement de leur salaire. Il se charge principalement de la préparation, de la comptabilisation et de l’établissement des bulletins de paie pour le compte d’une entreprise. Expert financier, le gestionnaire de paie supervise les états financiers d’une organisation. Ainsi, il lit, interprète, traite et soumet des formulaires, garantissant l’exactitude de tous les documents financiers qui transitent par l’organisation.

Périodiquement, il élabore et présente des rapports financiers. Le gestionnaire de paie procède alors à l’analyse des finances de son organisation et communique ses conclusions aux dirigeants. Dans l’exercice de son métier, il est appelé à évaluer les opérations financières tout en recherchant des points d’amélioration. Cela peut impliquer la budgétisation et la mise en œuvre des meilleures pratiques de l’entreprise ou la recherche de méthodes de réduction des coûts et d’amélioration des revenus

Pour mener à bien cette série de tâches qui incombe à sa responsabilité, le gestionnaire de paie doit accomplir un certain nombre de missions bien spécifiques.

Assurer la gestion administrative du personnel

Dès sa prise de fonction, le gestionnaire de paie collecte les informations (état civil, rémunération, type de salaire…) sur le personnel afin d’établir le dossier administratif et social des employés. Ce dernier va lui servir à rédiger les contrats et à établir les fiches de paie. Il lui revient également de rédiger la promesse d’embauche et le contrat de travail d’une nouvelle recrue, de déclarer l’embauche et d’établir les affiliations avec les organismes sociaux.

S’occuper de l’élaboration des bulletins de paie

Le gestionnaire de paie établit aussi les fiches de paie de chaque salarié. Dans les grandes structures, il peut se voir confier la gestion du portefeuille de plusieurs centaines d’employés. Pour cela, il rassemble les données susceptibles d’impacter la rémunération de l’employé : congés payés, heures supplémentaires, congés maternité, absences, accidents de travail, etc.

Le plus souvent, il travaille avec un logiciel de paie dans lequel il insère les données. Ce dernier calcule la rémunération, les cotisations sociales et génère la fiche de paie. Il va l’imprimer par la suite et la distribuer aux employés. Chaque fois que cela s’avère nécessaire, le gestionnaire de paie met à jour son logiciel en tenant compte des modifications de règles et de taux de cotisation.

Assurer la veille réglementaire

La mode de paie française est l’une des plus complexes au monde. Les règles, les modalités de calculs, les taux de cotisation et les plafonds de sécurité sociale sont en constante mutation. Cela implique que le gestionnaire de paie doit assurer une veille réglementaire et juridique permanente. Il se tient au courant des nouveautés en ce qui concerne la législation dans son domaine.

Qualités et compétences

Le gestionnaire de paie occupe une fonction de responsabilité au sein des organisations. Entre les qualifications managériales et les compétences inhérentes aux métiers de finance, ce professionnel doit posséder un certain nombre de compétences et des qualités humaines. En voici quelques-unes :

  • Une solide connaissance de base en finance : le gestionnaire de paie doit être très à l’aise avec les chiffres. Appelé à analyser les données financières et à établir le gain mensuel de chaque employé, la comptabilité et la finance ne doivent pas avoir de secret pour lui.
  • Un grand sens de relationnel : accueillant, bienveillant et empathique, le gestionnaire de paie doit avoir des notions précises en matière de relation sociale afin de gérer avec moins de tensions les situations délicates avec les employés.
  • La rigueur et l’organisation : la paie est un sujet sensible entre l’employeur et les salariés. Le chargé de paie doit donc faire preuve de rigueur dans le but d’éviter les conséquences terribles comme un redressement de l’URSSAF.
  • La curiosité intellectuelle : le gestionnaire de paie doit s’informer quotidiennement sur les dispositifs règlementaires en lien avec les salaires et les charges sociales.
  • Une bonne maîtrise de l’outil informatique : pour établir les bulletins de paie, le gestionnaire doit s’approprier, avec finesse, l’utilisation des outils informatiques comme le pack office (Word, Excel) et les logiciels de paie.

Par ailleurs, la fiabilité, la confidentialité, l’esprit synthétique et analytique sont des atouts indispensables permettant au gestionnaire de paie d’exceller dans son domaine.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Pour devenir un gestionnaire de paie, il faut obligatoirement suivre une formation certifiée et reconnue par l’État. La profession requiert généralement un diplôme de niveau Bac +2/+3 validés dans un domaine de la comptabilité ou de la gestion.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Plusieurs formations permettent d’entrer dans le métier de gestionnaire de paie. Pour ceux qui souhaitent le devenir, voici les différents diplômes qu’il faut viser.

Niveau Bac +2

BTS CG – Comptabilité et gestion

D’une durée de 2 ans, ce BTS CG forme les cadres capables de traduire en langage comptable toutes les opérations financières ou commerciales d’une entreprise et d’établir les documents spécialisés. Le titulaire maîtrise également la gestion du personnel et les outils informatiques spécifiques à la profession.

Voici d’autres diplômes du même niveau qui permettent de prétendre à ce métier :

Niveau Bac+3

BUT GEA – Gestion des Entreprises et Administrations, option gestion des ressources humaines 

Ce BUT GEA se prépare en 3 ans après le baccalauréat et forme les professionnels des ressources humaines. La formation est orientée sur l’étude de relations collectives et individuelles du travail, la psychologie sociale, la gestion instrumentale du personnel, etc. Au terme, le titulaire acquiert des compétences avérées dans les domaines suivants : 

  • La connaissance de l’environnement juridique et économique des organisations ;
  • la maîtrise des outils de gestion et de traitement des données : informatique, statistiques, finance, comptabilité ;
  • la communication professionnelle.

Licence professionnelle Gestion de la paie et administration du personnel

Ce diplôme est très apprécié par les recruteurs, car c’est l’une des rares formations qui forment typiquement pour le métier de gestionnaire de paie. La formation dure 1 an après un diplôme de niveau Bac +2 obtenus dans une spécialité de gestion, de comptabilité ou des RH. Le programme de la formation est dense et alterne entre cours théoriques, travaux pratiques et stage professionnel.

Il existe d’autres diplômes dont le contenu de formation est similaire et qui permettent d’accéder au métier de gestionnaire de paie :

Formations disponibles pour devenir gestionnaire de paie :

Comptalia

Formation Graduate Gestionnaire de Paie

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi

Formation pour devenir Gestionnaire de paie

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

La rémunération d’un gestionnaire varie en fonction de son niveau d’étude et de son expérience. Quoi qu’il en soit, ce professionnel touche environ 2 000 euros bruts par mois en début de carrière. Ce salaire s’améliore au fil du temps et peut atteindre le montant de 3 500 euros brut par mois, voire plus.

Débouchés

Les compétences d’un gestionnaire de paie sont recherchées dans le secteur public comme privé. Les banques, les PME, les grandes sociétés, tous secteurs confondus, sollicitent son savoir-faire.

Après quelques années d’exercice, il peut évoluer à des postes de responsabilité en devenant par exemple responsable de paie ou directeur de paie. Il peut en outre accéder à des postes plus généralistes comme celui du directeur des ressources humaines DRH.

Trouver un emploi

Pour obtenir son premier poste, le futur gestionnaire de paie peut multiplier ses candidatures auprès des structures qui recherchent ses compétences. Autrement, il peut postuler aux offres disponibles sur les sites de recherche d’emploi.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.