AccueilMétiersDevenir Gouvernante de maison : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Gouvernante de maison : missions, salaire et formation

Nettoyage d'une table de salon

Le métier de gouvernante de maison vous intéresse ? Organisée et méticuleuse, vous avez de l’autorité et de la diplomatie ? Vous êtes serviable et avez des bribes de notions sur l’éducation des enfants ? Enfin, vous êtes polyvalente, autonome et possédez une bonne maîtrise des règles d’hygiène et de sécurité ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

La gouvernante de maison est une professionnelle qui s’occupe de l’intendance d’une maison (ménage, repas, gestion du budget, etc.). Recrutée souvent par des familles aisées, elle travaille à leur domicile où elle prend en charge la gestion de la maison dans tous ses aspects. De la petite salissure sur le carreau à une ampoule grillée en passant par un vase ébréché, rien n’échappe à son œil d’expert. Son rôle principal consiste, en effet, à assurer les tâches ménagères et maintenir à niveau le standing de la demeure.

La gouvernante de maison doit ainsi prêter une attention particulière aux occupants de la maison (enfants et adultes) afin de devenir pour eux une aide précieuse au quotidien. Le plus souvent, elle aide les personnes à mobilité réduite (vieillards, handicapés) dans leurs besoins quotidiens et contribue en partie à l’éveil des enfants.

Dans les grandes propriétés, la gouvernante de maison joue le rôle de responsable du personnel de chambre et de ménage. Elle coordonne, supervise et s’implique dans les travaux de ménage, de lavage de linge, de nettoyage, de jardinage… pour s’assurer de la propreté impeccable de la maison. Ainsi, elle gère le management, les planifications et tout ce qui est en rapport avec les exigences du propriétaire sur l’organisation et l’état de sa demeure.

Afin d’assumer convenablement les responsabilités que lui confère ce poste, la gouvernante de maison doit accomplir des missions complexes et variées.

Maintenir la maison en état

Il s’agira pour la gouvernante de maison de s’occuper des tâches liées au confort et la propreté de la demeure :

  • Exécuter et/ou superviser les travaux d’entretien général de la maison ;
  • apporter une assistance administrative ;
  • entretenir le jardin ;
  • effectuer les courses alimentaires et s’occuper des repas ;
  • entretenir et nourrir des animaux domestiques.

Aider les enfants et les personnes à mobilité réduite

Les tâches de la gouvernante à ce niveau se déclinent en plusieurs points :

  • Apporter une assistance sur mesure aux enfants et aux personnes âgées dans leurs besoins quotidiens (toilettes, déplacements) ;
  • assurer la garde des enfants en l’absence des parents ;
  • contribuer à l’éveil des enfants en les aidant à faire leur devoir.

Assumer les fonctions de management

  • Traiter avec les fournisseurs en ce qui concerne l’acquisition des produits ; d’entretien et de nettoyage ;
  • Évaluer les coûts de la propriété et rendre compte des dépenses ;
  • Gérer les planifications et le recrutement du personnel (au besoin) ;
  • Organiser et répartir les tâches quotidiennes pour chaque employé.

Qualités et compétences

Dans l’exercice de son métier, la gouvernante de maison remplace en partie les parents dans la plupart de leur rôle d’éducateur. Cela étant, elle doit dès l’entame faire preuve d’exemplarité afin d’inspirer les jeunes enfants. Aussi, de nombreuses autres compétences et qualités humaines vont lui permettre d’exécuter les tâches qui lui sont assignées avec moins de difficultés. On peut citer :

  • Sa connaissance des règles d’hygiène et de sécurité : garder une maison propre est l’une des plus grandes missions de la gouvernante de maison. Pour cela, elle doit maîtriser et mettre en application les règles d’hygiène. Une connaissance approfondie des produits de nettoyage lui est également indispensable afin d’éviter d’endommager la santé de la maisonnée.
  • Son grand sens du relationnel : appelée à côtoyer quotidiennement les occupants de la maison, cette professionnelle doit connaître et appliquer les règles du savoir-vivre. Elle doit être bienveillante, compréhensible, réactive et empathique.
  • Son aptitude pédagogique : s’occuper des enfants, les ramener de l’école, étudier et jouer avec eux demandent de connaître des fondamentaux en matière d’éducation et un sens pointu de la pédagogie.
  • Son sens d’organisation et du détail : la gouvernante de maison doit faire preuve de perfection dans l’exécution de ses tâches.
  • Sa disponibilité : l’exigence des employeurs et le décalage des horaires de travail exigent de la gouvernante d’être disponible et autonome.

Le sens de la responsabilité, la discrétion, la diplomatie, l’autorité et le tact sont en outre des atouts indispensables qui permettent à la gouvernante de maison d’exceller dans son domaine.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il n’existe pas un diplôme spécifique permettant d’accéder au métier de gouvernante de maison. Mais étant donné la complexité de ses missions qui ne s’improvisent pas, les recruteurs privilégient les prétendants qui ont suivi une formation certifiée. Un diplôme peut donc être nécessaire pour accéder à la fonction.

En général, un CAP ou un bac professionnel obtenu en hôtellerie et restauration suffit pour se démarquer auprès des recruteurs. Toutefois, certains vont jusqu’à décrocher un diplôme de niveau Bac +2 pour accroître leur chance d’employabilité.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Plusieurs formations donnent accès au métier de gouvernante de maison. Ceux qui souhaitent faire carrière dans ce domaine peuvent viser l’un ou l’autre de ces diplômes.

Niveau CAP

CAP CSHCR – Commercialisation et Services en Hôtel-Café-Restaurant

Ce CAP CSHCR forme des professionnels qui seront en mesure de s’occuper du bien-être et du confort des personnes dans un espace privé ou dans un établissement hôtelier. La formation dure 12 mois après la classe de 3e et constitue l’une des clés d’accès au métier de gouvernante de maison.

Outre cette fonction, le titulaire possède des qualifications lui permettant de prétendre à d’autres métiers tels que celui de gouvernante d’étage, de valet de chambre, de serveur, etc.

Niveau Bac

BP Gouvernante

Le BP Gouvernante est spécifiquement orientée sur la pratique professionnelle de l’hébergement ainsi que les sciences et techniques qui s’y rapportent. La formation s’étend sur 2 ans après le CAP et permet au titulaire d’approfondir ses connaissances en matière de prise en charge et de gestion d’une maison ou d’un hôtel.

BAC STHR – Sciences et Technologie de l’Hôtellerie et de la Restauration

Cette formation permet au titulaire du BAC STHR d’acquérir des compétences avérées en ce qui concerne l’accueil et l’hébergement des personnes. Elle dure 2 ans après le CAP au bout desquels l’élève acquiert des compétences pratiques et fiables en gestion et organisation d’un cadre personnel ou d’établissement hôtelier.

Niveau Bac +2

BTS Responsable d’hébergement

Ce diplôme est une suite logique du baccalauréat. Il forme des techniciens supérieurs aux métiers d’hébergement et de restauration afin d’exercer dans un cadre public ou privé.

Le BTS hôtellerie-restauration, option A mercatique et gestion hôtelière, est aussi un diplôme du même niveau qui permet d’accéder au métier de gouvernante de maison.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

D’après l’INSEE, le salaire d’une gouvernante de maison en début de carrière est d’environ 1 500 euros bruts par mois. Cette rémunération s’améliore considérablement avec le temps et peut passer à plus de 4 000 euros bruts par mois.

Débouchés

Les perspectives d’embauche dans ce secteur sont très rassurantes. En dehors des propriétaires riches, les hôtels, les établissements scolaires, les crèches, les EHPAD, les hôtels de luxe et les centres de loisirs sont des structures qui emploient une gouvernante de maison.

En termes d’évolution, cette professionnelle a très peu de chances lorsqu’elle exerce dans une maison. Par contre, dans un hôtel (en tant que gouvernante d’étage), elle peut gravir les échelons et devenir gouvernante, seconde ou gouvernante générale.

Trouver un emploi

Il existe des structures spécialisées dans le recrutement d’une gouvernante de maison qui, par la suite, décident de lieu d’exercice de la recrue. Le diplômé peut multiplier ses candidatures auprès de ce type de structures. Autrement, il peut postuler aux offres disponibles sur les sites de recherche d’emploi.