AccueilMétiersDevenir coach professionnel : missions, salaire et formation

Devenir coach professionnel : missions, salaire et formation

Soaching en visio groupée

Le métier de coach professionnel vous intéresse ? Le monde de l’entreprise n’a pas de secret pour lui. Il en comprend les enjeux et accompagne ses clients pour qu’ils reprennent leur carrière en main, retrouvent leur autonomie, un nouvel élan. Si vous voulez en savoir plus, plongez-vous dans la lecture de cette fiche métier qui vous permettra de découvrir les missions, salaire et débouchés de ce professionnel qui redonne confiance en soi et permet d’envisager de nouveaux horizons.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Missions

Un coach professionnel cible l’accompagnement à la réussite de personnes qui sont, à un moment de leur vie, freinés dans leurs objectifs, prennent un nouveau poste, veulent changer de secteur… Un coach professionnel répond à des situations concrètes. Il peut travailler avec des organismes de formation et accompagner les clients sur leur parcours de développement professionnel afin de les aider à s’épanouir dans la vie active. Il peut proposer des bilans de compétences.

L’un de ses objectifs majeurs est d’aider le client à exploiter son potentiel et être en adéquation avec ses désirs profonds.

Il est supervisé par un coach senior et doit pouvoir présenter une attestation de supervision si on lui fait la demande.

Il doit également adhérer à une fédération professionnelle comme l’EMCC (European Mentoring and Coaching Council) France, l’ICF (International Coaching Federation) France ou la SFCoach (Société Française de Coaching).

Voici quelques-unes de ses missions :

  • Ecoute du client : Par une écoute active du client, le coach va pouvoir définir la problématique de ce dernier et le questionner pour aller vers ses objectifs.
  • Définition de l’objectif de coaching : Le coach et le client vont définir ensemble l’objectif à atteindre.
  • Accompagnement dans le choix des solutions : Il accompagne le client dans l’élaboration de solutions.
  • Suivi : Il s’assure que les objectifs ciblés par le client et ses solutions sont réalisables.

Qualités et compétences

Un coach professionnel doit posséder un certain nombre de compétences et de qualités pour exercer son métier. En voici quelques-unes :

  • Accompagnement : Le coach n’est ni un enseignant ni un conseiller. C’est un accompagnateur. Il va accompagner le coaché dans la recherche de solutions mais ne va pas les trouver à sa place.
  • Empathie : Empathie et bienveillance sont deux des principales qualités du coach. Il pratique d’ailleurs bien souvent la psychologie positive.
  • Qualité d’écoute : Il pratique l’écoute active. Il sait écouter en prenant la bonne distance.
  • Compréhension des enjeux de l’entreprise : Le coach est parfois un ancien salarié, manager au fait des règles et défis du travail en entreprise. S’il ne l’est pas, il doit se former au monde de l’entreprise afin d’aider au mieux ses clients.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il existe une formation reconnue par l’Etat qui équivaut au niveau bac + 3/+ 4 pour devenir coach professionnel. Ensuite, Il est vivement conseillé de suivre d’autres formations selon la spécialisation voulue.

Formations pour devenir coach professionnel

Nombreuses sont les écoles de coaching proposant des formations payantes. Voici quelques pistes :

Les fondamentaux du coaching – HEC Paris

L’école des Hautes études commerciales a sa propre école de coaching. Elle propose différentes formations sur le métier de coach : quatre formations en français et deux en anglais :

  • Les fondamentaux du coaching
  • Coaching avancé – Approfondissement et accomplissement
  • Coaching d’organisation
  • Superviseur de coachs, de dirigeants et de managers
  • Global Executive Coaching
  • Global Organization Executive Coaching

La formation sur les fondamentaux du coaching se déroule sur trente jours. Elle permet de développer les qualités essentielles au métier de coach, elle forme des praticiens du coaching professionnel en entreprise.

Au programme :

  • Découverte de l’activité de coaching
  • Etapes d’un coaching et entretien de coaching
  • Identification de ses ressources : la connaissance de soi et des autres
  • Les approches, les méthodes et les outils du coaching
  • L’ouverture à d’autres mondes
  • Examen blanc et synthèse provisoire
  • Approfondissement de la posture du coach
  • Le coaching est un accompagnement
  • Le passage à l’action du coach
  • Certification finale devant un jury.

Niveau bac + 3 :

Coach professionnel

Il est également possible de faire une formation de coach professionnel de niveau bac + 3/+ 4 enregistrée au RNCP, Répertoire national des certifications professionnelles. Elle vous permettra d’avoir des bases solides pour devenir coach avant de vous spécialiser dans le domaine de votre choix. Cette formation se déroule sur plusieurs mois (variables selon le centre de formation) et est accessible à tout titulaire d’un bac + 2 ou par VAP, validation des acquis professionnels, ou VAE, validation des acquis de l’expérience.

Au programme :

  • Création ou installation d’une structure de service de coaching
  • Recueil de données et analyse du besoin en vue de l’élaboration de propositions de prestations de coaching
  • Préparation et animation d’une séance de formation
  • Réalisation de la mission de coaching

Perspectives d’emploi

Un coach peut devenir coach superviseur. Il peut élargir son champ de compétence ou reprendre ses études dans le domaine pour devenir conseiller ou encore formateur.

Découvrez également les autres métiers du coaching spécialisés :

Salaire d’un coach professionnel

Un coach professionnel est bien souvent indépendant. Il peut facturer une séance entre 80 € et 100 € en moyenne. Ses revenus vont donc dépendre de ses tarifs et du nombre de clients qui le consultent.

Comment trouver un emploi ?

Le coach professionnel commence généralement à son compte. Il a peu de frais pour démarrer. Il vous faudra donc créer votre business plan et opter pour un statut afin de pouvoir vous lancer.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF
Secteurs