AccueilMétiersDevenir Traffic manager : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Traffic manager : missions, salaire et formation

Gestion du marketing digital

Le métier de traffic manager vous intéresse ? Vous êtes à l’aise avec les nouveaux outils numériques ? Et vous avez le sens commercial ? La communication est un de vos atouts ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formation disponible :

Formation pour devenir Webmarketer

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

Missions

Un traffic manager est la personne responsable des campagnes publicitaires en ligne.

Ce métier se situe à mi-chemin entre les métiers du Marketing et les métiers du Web. Expert en webmarketing, le traffic manager planifie, crée et anime des campagnes publicitaires à travers les différents canaux disponibles en ligne.

L’objectif de sa mission est de permettre plus d’acquisition de trafic à un site web.

Pour cela, le traffic manager gère intégralement les campagnes. Il commence par définir une stratégie publicitaire adaptée au marché et au secteur d’activité du site.

Puis, il met en œuvre la ou les campagne·s, à travers différents outils comme les bannières, les bandeaux publicitaires, les pop-ups ou encore des campagnes de publicité sur les réseaux sociaux.

Une partie importante de sa mission va être ensuite d’analyser les résultats obtenus et d’adapter sans cesse sa stratégie selon les indicateurs pertinents. Le traffic manager mesure l’audience du site, le nombre de pages vues, le nombre de clics, le taux de conversion, etc.

Il est expert dans les leviers marketing en ligne, comme le référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA), les partenariats et autres.

Le traffic manager travaille généralement dans une équipe pluridisciplinaire. Ces équipes sont composées d’experts en communication ou en Marketing. Il travaille habituellement dans une agence de communication ou de référencement.

Dans une plus petite entreprise, il peut être amené lui-même à assurer des fonctions de référenceur, Community manager ou rédacteur web.

Ses missions sont principalement :

Définition des objectifs

En collaboration avec les équipes commerciales et marketing, le traffic manager commence par définir la stratégie publicitaire globale de l’entreprise. Puis, après une étude du marché et de la concurrence, des objectifs dont définis pour chaque campagne à lancer.

Pour définir ces objectifs précis, le traffic manager établit le profil type de la cible commerciale et adapte la campagne selon cette cible.

Mise en œuvre des campagnes

Lorsque les objectifs sont clairement définis, le traffic manager crée une campagne sur mesure. Il choisit les canaux et outils qu’il va utiliser pour chaque campagne.

Ainsi, il peut créer des pages internet, mettre en ligne sur le site des bandeaux et bannières publicitaires, ou encore créer des campagnes de référencement payant. Aussi, le traffic manager a la possibilité de mettre en place des campagnes publicitaires via les réseaux sociaux pour acquérir du trafic supplémentaire sur le site.

Analyse des résultats

Enfin, il mesure tous les résultats de ces campagnes : nombre de vues, taux d’ouverture, taux de conversion, acquisition de trafic, audience. Et il compare ses différents résultats pour adapter ces campagnes, améliorer les pages web ou apporter des optimisations techniques.

Qualités et compétences

Le traffic manager est un expert du webmarketing. Cependant, quelles sont les compétences et qualités humaines dont il a besoin ?

En voici quelques-unes :

  • Polyvalence : Il est polyvalent : il jongle entre ses différentes tâches et maîtrise à la fois les outils techniques du web et les différents leviers marketing qu’il peut utiliser.
  • Réactivité : Comme le traffic manager doit sans cesse adapter ses campagnes en fonction des résultats, il sait faire preuve d’une grande réactivité.
  • Créativité : Il est un professionnel du webmarketing. Pour se démarquer sur le web, il est indispensable d’être assez créatif dans la création des campagnes publicitaires.
  • Communication : Toujours en contact avec ses collaborateurs commerciaux et des équipes marketing et technique, le traffic manager doit avoir un bon sens de la communication.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il n’existe pas de formation type pour devenir traffic manager. Néanmoins, il est nécessaire d’avoir suivi une formation d’au moins Bac + 2 pour prétendre à un poste.

Formation

Si vous voulez devenir traffic manager, voici plusieurs exemples de formations reconnues pour y arriver. Il en existe de plus en plus pour satisfaire la demande grandissante des entreprises.

Niveau Bac + 2

BTS MCO – Management Commercial Opérationnel

Le BTS MCO – Management Commercial Opérationnel est un diplôme qui s’obtient après une formation de deux ans, suivie après le baccalauréat. L’admission en BTS se fait par dossier.

L’objectif de cette formation est de préparer les étudiants à la gestion d’une unité commerciale, dans une boutique, un supermarché ou même un site internet marchand. Ici, la formation étant uniquement tournée vers l’aspect commercial, pour devenir traffic manager, il est nécessaire de la compléter avec une formation à l’environnement du web.

Mais le titulaire du BTS aura développé toutes les compétences Marketing nécessaires. Il peut donc s’orienter vers des postes de responsable e-commerce, par exemple.

Niveau BAC + 3

Licence professionnelle e-commerce et marketing numérique

Cette licence professionnelle spécialisée dans l’e-commerce et le marketing numérique est accessible après un Bac +2.

Elle offre la possibilité de se spécialiser en une année dans les métiers du webmarketing en général.

À travers l’enseignement des fondamentaux du marketing digital et des projets tutorés, le titulaire de la licence développe de nombreuses compétences utiles au métier de traffic manager.

À l’issue de la formation, le titulaire est donc parfaitement apte à entrer dans la vie active en tant que e-marketeur. Il pourra ensuite se spécialiser dans le traffic management.

Niveau BAC + 5

Master professionnel Marketing Digital

Pour devenir traffic manager, les personnes diplômées au niveau Bac + 5 sont de plus en plus sollicitées. Une qualification solide est souvent attendue.

Pour cela, deux options existent : le diplôme d’école de commerce avec une spécialisation dans le Marketing Digital ou un Master professionnel en Marketing digital.

C’est le cas de cette formation que nous vous présentons. Le Master professionnel Marketing Digital se prépare en deux ans. Il est ouvert aux titulaires d’un Bac + 3 après examen de leur dossier.

En deux ans, la formation vise à donner aux étudiants toutes les compétences des métiers du Marketing digital de façon approfondie.

À l’issue du Master, le titulaire peut prétendre à de nombreux postes, dont celui de traffic manager.

Formation disponible :

Formation pour devenir Webmarketer

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un traffic manager débutant varie entre 1 800€ et 2 100€ brut par mois. Après plusieurs années d’expérience, son salaire évolue pour atteindre une moyenne de 3 500 € brut par mois, pour un salarié.

À noter qu’il est possible d’exercer cette profession en indépendant, et que le salaire peut fortement varier avec ce statut.

Débouchés

Le professionnel qualifié pourra facilement s’orienter vers d’autres métiers du webmarketing comme celui de référenceur, content manager ou responsable du marketing digital.

Il est aussi possible d’évoluer hiérarchiquement en devenant responsable d’équipe.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour trouver un emploi de traffic manager, vous pouvez trouver des offres sur poleemploi.fr ou encore sur indeed.com. Comme la profession se développe très rapidement, beaucoup d’offres sont disponibles.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.