Devenir arboriculteur | Fiche métier

Vous aimez la nature et vous souhaitez exercer un métier polyvalent en lien directement avec les arbres ?

Suivez dès à présent une reconversion vers le métier d'arboriculteur, vous pourrez vivre au grand air, prendre soin des arbres, les observer grandir et récolter leurs fruits.

Qu'est-ce qu'un arboriculteur ?

Un arboriculteur étude, cultive et prend soin des arbres tout au long de l'année. 

Son activité se focalise aussi bien sur les arbres fruitiers (pommiers, abricotiers, par exemple) que sur les arbres d'ornement (dans les espaces publics ou privés) ou encore sur les arbres forestiers.

Également appelé agent arboricole, un arboriculteur réalise quotidiennement des gestes techniques de production, d'entretien et de plantation des végétaux.

Pour cela, il doit parfaitement connaître les espèces végétales qui l'entoure et leurs besoins spécifiques.

Travaillant au rythme des saisons et au grand air, l'arboriculteur taille les arbres et les protège des maladies et des parasites.

Ce professionnel prépare aussi le sol à de nouvelles plantations grâce à des outils agricoles (tracteurs, scies, etc.).

L'arboriculteur participe également à la récolte des fruits, à leur tri, à leur calibrage et à leur rangement en vue de leur vente.

Ainsi, un agent arboricole travaille en relation avec d'autres arboriculteurs sous la direction d'un chef d'équipe. 

Il réalise des missions ponctuelles et variées qui exigent rigueur et précision mais aussi polyvalence et autonomie.

Missions de l'arboriculteur

  • Tailler les arbres selon un calendrier précis afin d'obtenir une meilleure pousse ou une meilleure récolte et ce tout en respectant l'espèce et le cycle propre à l'arbre.
  • Protéger les arbres contre les nuisibles (animaux et insectes parasites, maladies, champignons, entre autres) en utilisant des méthodes chimiques ou des produits naturels (pesticides ou autres).
  • Soigner les arbres malades en leur administrant des traitements adaptés (traitements naturels, mécaniques ou chimiques).
  • Nourrir les arbres en les irriguant et en leur apportant des engrais.
  • S'assurer du bon développement de l'arbre et de ses fruits en l'observant et en lui prodiguant les soins nécessaires.
  • Récolter, trier, calibrer et ranger les fruits produits par les arbres.
  • Entretenir le sol autour de l'arbre afin de limiter la propagation des maladies et pour lui permettre de mieux se développer.

Qualités requises pour devenir arboriculteur

Sens de l'observation

L'arboriculteur doit être capable de maintenir l'arbre en parfaite santé en détectant et en supprimant les nuisibles et les maladies qui pourraient l'atteindre.

Polyvalence

L'arboriculteur se voit confier différentes missions tout au long de l'année. 

Il doit donc être capable de changer de fonctions fréquemment (entretien de l'arbre, cueillette, plantation, par exemple) au fil des saisons et des besoins des arbres.

Forme physique

Le métier d'arboriculteur se déroule à l'extérieur et au grand air en été comme en hiver. 

Cela exige de supporter de travailler dans le froid ou par grande chaleur. 

Il faut aussi être capable de rester dans des positions désagréables pendant de longues heures : accroupi, à genoux, debout ou encore les bras levés.

Adaptabilité

L'arboriculteur doit être en mesure de travailler sur différents types d'arbres en parallèle (arbres fruitiers et arbres d'ornement).

Autonomie

L'arboriculteur travaille rarement seul. Supervisé par un chef de culture, il doit savoir interagir avec une équipe tout en accomplissant ses missions de manière autonome, en se focalisant sur une action précise (ramassage ou taille par exemple).

Formations pour devenir arboriculteur

Devenir arboriculteur directement auprès d'un professionnel, sans avoir obtenu de diplôme, est tout à fait possible mais il existe également des diplômes qui forment à ce métier.

Formations initiales

Toutes ces formations peuvent être suivies en continue ou en alternance.

Niveau CAP

Un arboriculteur peut commencer à travailler dès l'obtention d'un diplôme de niveau CAP tels que :

  • BPA en Travaux des productions horticoles, spécialité arboriculture fruitière,
  • BPA en Travaux des productions horticoles, spécialité horticulture ornementale et légumière,
  • CAP agricole Métiers de l'agriculture, spécialité production végétale, arboriculture, horticulture,
  • CAPA Productions horticoles spécialité Productions fruitières,
  • CAPA Productions horticoles spécialité Pépinières,
  • CAPA Vigne et vin.

Niveau Bac

Les bacs professionnels permettent aux arboriculteurs débutants de se perfectionner dans un domaine.

  • Bac pro Conduite et gestion de l'entreprise vitivinicole,
  • Bac pro Productions horticoles (arbres, arbustes, fruits, fleurs, légumes).

Niveau Bac + 2

Un arboriculteur peut se spécialiser dans un type d'arbres en suivant un cursus de niveau Bac + 2.

  • BTSA Agronomie : productions végétales (APV),
  • BTSA Agronomie : production horticole,
  • BTSA viticulture-œnologie.

Niveau Bac + 3

Une Licence professionnelle permet d'approfondir les connaissances de l'arboriculteur dans un domaine précis :

  • Licence pro Gestion des organisations agricoles et agroalimentaires,
  • Licence pro Productions végétales,
  • Licence pro Agriculture urbaine et périurbaine,
  • Licence pro Aménagement arboré et forestier.

Formations continues

La professionnalisation et la reconversion sont possibles via les formations initiales. Les formations continues sont qualifiantes sur des aspects précis :

  • ouvrier agricole des vergers (tractoriste, entretien de vergers),
  • taille des arbres fruitiers,
  • chantiers saisonniers.

Quel est le salaire d'un arboriculteur ?

En tant qu'employé, un arboriculteur débutant peut prétendre au SMIC et ce montant évolue peu malgré l'expérience. 

Des primes de rendement peuvent toutefois s'ajouter à ce salaire mensuel. 

Un arboriculteur exploitant touche un salaire proportionnel au niveau de production de sa structure et au prix de ses produits.

Débouchés et évolutions du métier d'arboriculteur

Un arboriculteur ayant acquis suffisamment d'expérience peut devenir chef d'équipe puis chef de culture.

Un arboriculteur peut également se spécialiser dans la sylviculture (portant exclusivement sur les arbres forestiers) ou bien dans des espèces précises (arbres d'ornement ou fruitiers). 

Un arboriculteur aguerri pourra être recruté par une station d'expérimentation pour tester la culture de certains fruits et apporter des conseils sur leur culture.