fbpx

Salaire boucher : combien gagne un boucher en 2019

Avec plus de 9500 apprentis formés chaque année, la boucherie est un secteur d’activité que le chômage ne menace pas. Quels sont ces rémunérations qui rendent ce secteur si attractif ? Quels sont les salaires de ces professionnels du dépeçage et de la vente de la viande ?

Les salaires des bouchers sont définis par la convention collective nationale de la boucherie, boucherie-charcuterie, boucherie-hippophagique, triperie, commerce de volailles et gibiers du 12 décembre 1978 (IDCC 992-Brochure JO N°3101).

Chaque année cette convention est actualisée par un avenant dont le rôle est de revaloriser les salaires minima applicables dans les entreprises qui lui sont soumises. 

Remarque:  l’avenant N°58 du 17 mai 2018 est entré en vigueur depuis le 1er juin 2018. Il fixe les salaires minima bruts pour 35 heures de travail (151, 67 heures par mois), en fonction du niveau et l’échelon du salarié.

Salaires et rémunérations

Les salariés du secteur qui souhaitent comprendre leur système de rémunération doivent se référer à leurs bulletins de paye, ou à leurs contrats de travail.

Salaires des ouvriers, employés, agents de maîtrise et cadres

  • Niveau I, échelon A (plongeur et employé d’entretien) 1620 euros
  • Niveau I, échelon B (chauffeur-livreur et employé administratif) 1639 euros
  • Niveau II, échelon A (chauffeur-livreur encaisseur, caissier, vendeur) 1656 euros
  • Niveau II, échelon B (Secrétaire aide-comptable, bouches préparateur, charcutier traiteur, vendeur qualifié, tripier préparateur) 1679 euros
  • Niveau II, échelon C (caissier aide comptable) 1706 euros
  • Niveau III, échelon A (boucher préparateur qualifié, charcutier traiteur qualifié, tripier préparateur qualifié, boucher hippophagique préparateur qualifié) 1810 euros
  • Niveau III, échelon B (boucher préparateur vendeur qualifié, boucher traiteur qualifié, ouvrier tripier) 1851 euros
  • Niveau III, échelon C (boucher charcutier traiteur qualifié) 1920 euros
  • Niveau IV, échelon A (comptable) 1928 euros
  • Niveau Iv, échelon B (boucher charcutier traiteur très qualifié) 1989 euros
  • Niveau IV, échelon C (boucher hautement qualifié, boucher traiteur hautement qualifié, charcutier traiteur hautement qualifié, tripier responsable cuisson) 2018 euros
  • Niveau IV, échelon D (boucher charcutier traiteur hautement qualifié) 2118 euros

Salaires des agents de maîtrise et cadres

  • Niveau V (responsable de laboratoire adjoint, responsable de point de vente adjoint) 2297 euros
  • Niveau VI, échelon A (responsable de laboratoire, responsable de point de vente, responsable hygiène et sécurité) 2506 euros
  • Niveau VI, échelon B (assistant chef d’entreprise) 2522 euros
  • Niveau VI, échelon C (responsable de plusieurs points de vente) 2825 euros
  • Niveau VII, échelon A (responsable de laboratoire, responsable de points de vente, responsable des achats) 3217 euros
  • Niveau VII, échelon B (responsable d’entreprise) 3298 euros

Comment devenir boucher ?

Les études donnant accès à la profession de boucher commencent avec l’obtention d’un CAP boucher, ou d’un CAP charcutier-traiteur. 

Il est possible d’obtenir une mention complémentaire « employé traiteur » après votre CAP, grâce à une formation d’un an. 

Ensuite vous avez le choix entre poursuivre jusqu’au BAC Pro et suivre l’une des formations de deux ans proposées par l’assemblée permanente des chambres de métiers. 

A l’issue de l’une de ces formations vous recevrez un certificat technique des métiers de boucher. 

Vous pouvez également opter pour un brevet professionnel de boucher après le CAP ou le bac Pro, et le compléter par un brevet de maîtrise un an plus tard.

Laisser un commentaire